Super Ball !
Année
1992 (Sortie US)
Genre
Systèmes
systeme


titre A l'école de Roberta Williams

Raoul Said n'est certainement pas le programmeur le plus célèbre des années 90. Pourtant, il a appris à programmer au sein d'une équipe dynamique dans un grand studio : pas n'importe lequel ! Sierra-on-Line comme on disait alors ! En 1990-1991, Raoul Said est aux Côtés de Roberta et Ken Williams, ou encore Andy Hoyos, mais c'est sous la direction de Chris Iden ou de Jerry Shaw que Raoul devient un programmeur talentueux. En 1992, il se lance dans l'aventure avec des copains et développe ce shareware que vous vous apprêtez à télécharger : «Super Ball !»

Un palet survient à gauche de votre écran et vous appuyez sur la barre espace pour le lancer vers le haut (sinon il se lance tout seul après avoir fait l'essuie-glace en bas de votre écran). Et le palet redescend en heurtant des briques, déclenchant une pluie de power-ups ou de pièges que vous devez ramasser ou éviter.

Ce jeu a connu un succès d'estime, assez pour que Raoul poursuive sur la voie de l'indépendance, et il connaîtra sa consécration avec un jeu que l'on vous propose sur Abandonware France :« In Search of Dr Riptide».

Dans la seconde partie des années 90, Raoul se rapproche de Ryan Geithman, avec lequel il fonde un studio qui sera plutôt tourné vers les jeux d'action pour consoles
nextgen : Snowblind Studios.

En attendant, ce shareware est la première vraie réalisation de Raoul Said, et si le jeu n'est pas très original (pas de scénario, casse-briques qui ne casse pas plus de briques que cela), il est suffisamment accrocheur et addictif pour occuper quelques heures quiconque aura envie de jouer sans se prendre la tête.

Le jeu se prend en main facilement, intégralement au clavier (ce qui le rend pas toujours maniable) et vous découvrirez que le score supérieur à 100 000 points est finalement difficile à scorer !

Le menu vous indique les commandes (espace pour lancer le palet, flèches gauche et droite pour se déplacer, et F2 pour commencer une nouvelle partie, ESC pour quitter le jeu.

Les power-ups sont assez répétitifs : la bombe au look de volant de badminton vous tue, le x2 multiplie les points, l'angelot vous donne une vie, le bouclier rouge vous rend moins vulnérable, le parachute rose vous fait terminer le tableau. La main permet de "poser" le palet horizontalement pour relancer en visant au bon endroit (mais le temps de quelques secondes). Le feu tricolore ralentit le jeu et la boule multicolore transperce tous les objets qu'elle traverse (et s'avère redoutable en retombant sur vous puisqu'elle entraîne les power-ups bons et nocifs).

titre Conclusion

Addictif, difficile, ce sont les deux adjectifs qui reviennent. Un conseil, n'attendez pas de jeter votre clavier en travers de la pièce quand vous enragez de perdre bêtement (ah, ces déviations subites) : Au bout d'une demi-heure, n'espérez plus battre vos records, donc reprenez une vie normale ^^ .

titre Lancement

Jeu testé sous D-Fend Reloaded sans difficulté. Ce shareware (devenu freeware) a été édité par PointSoft dans une compilation (10 jeux vidéo de café) en 1998.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.











Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure