Machiavelli : The Prince
Année
1995 (Sortie FR)
Développement
Edition
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
664 votes


Vous l'aurez deviné ce titre s'inspire du "Prince", de Machiavel. Mais il s'inspire aussi de «Merchant Prince», un très bon jeu de Holistic Design (sous leur premier nom : Holistic-Several Dudes) sorti en 1993 et édité par Quantum Quality Production, il y eu aussi un «Merchant Prince II» toujours développé par Holistic mais édité chez TalonSoft en 2001. En 1995, Holistic a sorti chez Microprose un remake de «Merchant Prince» en améliorant notamment les graphismes et la gestion de la politique, et au lieu de l'appeler «Merchant Prince 1.5», ou pour des raisons de droits sur le titre, ils l'appelèrent «Machiavelli the Prince».


titre Le contexte

Vous êtes l'héritier d'une riche famille italienne du XIVème siècle, votre oncle Niccolo (LE Niccolo Machiavelli) a légué sa fortune à ses filles, mais il vous a laissé quelques navires et une somme suffisante pour vous lancer dans les affaire. L'intrigue se déroule à Venise, cité des Doges (Machiavel était en fait florentin, mais ne chipotons pas). Vous devrez donc explorer le monde avec vos navires, établir des routes commerciales, dans le but de gagner la plus grande fortune sur la durée du jeu (par défaut de 1301 à 1400 avec un tour = un an). Mais le jeu ne se limite pas à çà, à Venise les affaires ne vont pas sans la politique, vous pourrez donc corrompre les sénateurs du conseil des 10 pour vous faire élire doge (une élection tous les 10 ans ou plus tôt si le doge meurt), acheter des cardinaux pour avoir une chance de vous faire élire pape..... Ramener des reliques de villes lointaines vous fait gagner de l'argent et de la notoriété, conquérir une ville et l'ouvrir au commerce pour tous les vénitiens vous fait gagner en popularité, etc...
La peste risque par contre de détruire vos unités si vous allez commercer dans une ville infectée, et les mers sont parcourues de tempêtes et de pirates risquant de couler vos navire.


titre Le jeu

Graphiquement, le jeu rappelle fortement «Civilization» premier du nom, et il s'agit aussi d'un jeu de stratégie / gestion en tour par tour, même si les graphismes SVGA sont beaucoup plus fins. Mais ceci n'est qu'une apparence, alors que dans «Civilization» la recherche et la conquête militaire sont prépondérantes, que la création de caravanes commerciales est possible, et que la diplomatie existe (même si elle ne permet pas de gagner), ici les rapports sont inversés : le commerce est la base du jeu, la recherche est inexistante et la diplomatie est essentielle (même si elle n'a de diplomatie que le nom).

Il y a principalement deux interfaces :

- La carte du monde, où vous voyez les parties visitées du monde, les villes, et les unités commerciales et militaires. C'est l'interface commerciale du jeu. Quand une unité arrive dans une ville, vous pouvez accéder au menu acheter / vendre. Pour créer une route commerciale, c'est l'icône avec 2 flèches rouges formant un cercle, pour construire une route terrestre (pour enlever les malus de déplacement), c'est l'icône pelle.
Certaines villes sont inaccessibles, qu'elle soient fermées à tout marchand vénitien (villes étrangères) ou qu'elle appartiennent à une faction rivale qui ne vous laisse pas accéder à sa ville. Il y a deux moyens d'ouvrir le passage : payer quelques milliers de florins un droit d'accès, ou prendre la ville par la force. Quand une ville vous appartient, vous pouvez libérer l'accès à tous les vénitiens (ça rapporte beaucoup de popularité) ou choisir de contrôler l'accès pour gêner vos adversaires. Sachez qu'attaquer un autre vénitien (même ennemi) fait baisser votre popularité.

- La ville de Venise est l'interface politique, chaque bâtiment sélectionnable vous offre des options particulières:
* Le clocher est l'interface "Popularité" : vous pouvez voir votre richesse et votre popularité actuelle, et l'améliorer en faisant un don à l'église, en vous lançant dans le mécénat artistique, en organisant une mascarade, ou en construisant une villa palatiale qui augmente les bonus de popularité des créations artistiques.
* La Basilique Saint-Marc est le siège de la politique religieuse et vous permet d'acheter des cardinaux à condition qu'il ait des places disponible. Chaque cardinal de votre faction vous rapporte chaque tour une "indulgence", revenu fixé par le pape. Si vous avez assez de cardinaux, vous pouvez être élu pape et donc accéder aux actions suivantes : augmenter le nombre de cardinaux, appeler à la croisade (qui crée une armée dirigée par la faction du pape), excommunier une ville (ce qui fait baisser ses défenses, et réduit considérablement son commerce), augmenter le taux d'indulgence (ce qui augmente les revenus mais fait baisser la popularité de l'église).
* Le Palais des Doges est le siège du pouvoir politique de Venise, c'est là que l'on trouve les dix sénateurs les plus puissants : le conseil des 10, presque tous neutres au début du jeu, il faudra les corrompre pour les convaincre d'abandonner leur faction, puis une deuxième fois pour les convaincre de vous soutenir. Le doge est élu par tous les 10 tours, sauf décès "accidentel". Une fois doge, vous pourrez nommer le chef du conseil, qui peut accuser un sénateur de trahison, l'amiral, qui reçoit une somme pour entretenir la flotte, le général qui doit entretenir l'armée et engager des mercenaires, le ministre de la construction qui doit construire des routes terrestres pour faciliter le passage des caravanes. Chacun de ses poste peut être attribué à votre faction même si vous n'êtes pas doge, et si vous n'utilisez pas la majeure partie du budget qu'on vous donne, votre popularité baisse.
* Le galion vous permet d'acheter des unités de commerces : caravanes d'ânes ou de chameaux, galions ou kogs.
* Le Campanile vous permet de louer des mercenaires, qui peuvent servir à attaques des brigands, des pirates, ou même des villes.
* La bibliothèque permet de relire tous les messages vus en jeu, lister les villes connues et les informations les concernant (marchandises disponibles, unités de défense, accès permis ou non...), lister vos mercenaires, et vos unités marchandes. Ainsi que le graphe d'évolution de chaque faction dans le jeu.
* L'hôtel de ville est le menu option du jeu: quitter, régles le son, sauver, charger...
* Le bazar permet de lister les villes (comme dans la bibliothèque), de gérer les marchandises stockées dans vos entrepôts (ville par ville ou globalement)
* La taverne, endroit mal famé où vous pouvez louer les services de 3 personnages peu recommandables : l'incendiaire peut brûler la villa ou les entrepôts de vos adversaires ce qui diminue leur réserves commerciales ou leur prestige, le colporteur de rumeurs peut lancer les rumeurs les plus honteuses pour faire baisser la popularité de la cible, et l'assassin permet de se débarrasser de façon plus directe d'un gêneur, ou de s'arranger pour que des élections aient lieu rapidement. Le prix est fonction de la cible : le doge ou le pape sont plus durs à assassiner qu'un sénateur ou un cardinal. De plus, pour chacune de ces mauvaises actions, vous pouvez tenter de faire accuser une autre faction. Bien sûr, se faire prendre à utiliser ce genre de méthodes fait fortement baisser la popularité.

En bref, ne vous fiez pas à ses graphismes "à l'ancienne", ni à sa ressemblance avec «Civilization». «Machiavelli» est un jeu d'une grande profondeur, qui mérite d'être testé.

BB


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier PRINCE.EXE. SETSOUND.EXE permet de configurer le son.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure