CHRIS CRAWFORD

1950PuceEtats-Unis
Conception principale
En 1974, alors qu'il planche sur une maîtrise de physique à l'Université du Missouri, Chris Crawford décide d'écrire un wargame informatique. Il étudie le FORTRAN sur un ordinateur central IBM, achète un KIM-1 (une carte à puces programmable à relier à un Télétype ou un terminal), puis un Commodore PET, et met les touches finales à un jeu qu'il baptise Tanktics dont il vend lui-même les premières copies. Crawford est embauché par Atari en 1979, où il dirige un groupe de développement de jeu à partir de 1982. C'est là qu'il écrit la version finale de Tanktics, Eastern Front et Excalibur, pour ne citer qu'eux. Il est le principal auteur du De Re Atari, la bible de la programmation technique des Atari 400/800. Il est aussi l'auteur du premier livre théorique sur la conception de jeux vidéo, "The Art of Computer Game Design" (McGraw-Hill/Osborne Media, 1984). En plus de ces livres, il a déjà écrit plusieurs articles dans le magazine Computer Gaming World. Chris Crawford est alors un des créateurs de jeux sur micros les plus célèbres et influents aux États-Unis. Il perd son emploi à la suite du krach du marché des jeux vidéo et doit travailler dès lors en indépendant. Il vit avec son épouse dans une petite ferme où ils élèvent moutons, oies et canards. C'est dans ce cadre peu commun pour un informaticien qu'il développe sur Macintosh son plus gros succès (250 000 exemplaires vendus tous supports confondus), Balance Of Power, la référence du jeu de diplomatie. Fort de cette expérience, il écrit le livre du même nom, qui raconte la genèse du programme et en décrit les mécanismes et les stratégies gagnantes. En 1987, Crawford lance la revue professionnelle The Journal of Computer Game Design, dans laquelle lui et d'autres auteurs exposent leurs vues sur plusieurs sujets relatifs au design des jeux. En 1988, il organise la première Conference on Computer Game Design dans son salon. Au travers de ses discours, Chris Crawford veut encourager les développeurs à faire preuve de "créativité exponentielle" et à essayer de repousser les limites émotionnelles et psychologiques des jeux. À partir de 1992, il commence à développer un moteur d'algorithmes "relationnels" pour créer de véritables personnalités artificielles, un objectif esquissé en 1987 dans Trust & Betrayal. Son nouveau projet, Le Morte d'Arthur, l'occupera pendant plusieurs années, sans aboutir. En 1995, il quitte le conseil d'administration de la Computer Game Developers' Conference. Depuis, il travaille sur des remakes de ses anciens jeux et donne encore régulièrement des conférences, dans des salons ou sur le web.
CHRIS CRAWFORD

Participations a la creation

  • image : /images_abandonware/jeux/64881patton_000.png1991Puce Patton Strikes Back - The Battle of the Bulge
    Conception principale
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees