FRANCOIS COULON

1968PuceFrancePuce
Rédaction, Rédaction (indépendants)
Après avoir débuté la programmation sur Apple II, François Coulon publie son premier jeu d'aventure, Bill Palmer, en 1987 chez Arcan, un label de la société Ciel (notez le jeu de mot au passage). Il officie également comme journaliste pour Atari Magazine et Joystick Hebdo, où il tient la rubrique "Le Grand Zoo" qui présente à chaque numéro le portrait d'une personnalité du milieu micro-ludique français. Au début des années 90, il se détourne des jeux d'aventure et se consacre à la littérature interactive, un domaine moins ludique mais plus ouvert à l'expérimentation. Il écrit ainsi avec Laurent Cotton L'Egérie (1990), un freeware sur Atari ST relatant les aventures d'une jeune Parisienne, puis, via sa société Les Logiciels d'en face, La Belle Zohra et Tout a disparu (1992). Passé inaperçu sur ST, l'Egérie bénéficie d'un bouche-à-oreille plus favorable dans sa version Mac sortie en 1994. François Coulon s'attelle alors à des oeuvres plus ambitieuses sur CD-ROM : 20% d'amour en plus (1996), qui lui permet de participer à des salons comme le MILIA et de donner des cours et des conférences sur l'écriture interactive, puis Pause (2002), chez Kaona, qui reçoit le prix du meilleur CD-ROM de l'année décerné par la SCAM, et enfin le Réprobateur (2008).
FRANOIS COULON
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.