Fiche de la compagnie Bits Studios
NomBits Studios
PaysRoyaume-Uni
Création1984
Fin2008
Rôle(s)Développement
Bits Studio constitue un vrai paradoxe : cette société londonienne a été l'un des plus grands studios des années 1990 en Europe, et a été également l'un des plus durables. En même temps, ce studio a laissé peu d'indices à rassembler pour rédiger une fiche digne de ce nom.

Ce studio a changé de nom une demie douzaine de fois, entre 1984 (certaines sources évoquent le vrai démarrage de la compagnie en 1990) et sa liquidation définitive (2008).

En 1984, Fouad "Foo" Katan crée cette compagnie sous le nom de Mikto Limited.
Mais c'est en 1990 que la société recrute une véritable équipe de développement, avec Gary Sheinwald, et change de nom en Bits Studios. Sous l'impulsion de ce dernier, le studio lance des projets tous azimuts, essentiellement à destination des consoles portables (Game Boy, NES, Super NES, Megadrive). Des titres comme «Loopz» ou «Chase HQ» assurent une renommée internationale à ce studio qui rivalise avec les plus grands.
Mais les pertes s'accumulent, et le studio doit dégraisser ses effectifs en 1995. Le départ de Gary Sheinwald pour la Fox est un coup dur pour le studio, qui ne s'en remettra pas.

Pour faire face, Bits s'associe avec Philips Interactive Media, et change de cible en développant pour les micro-ordinateur. C'est Jason Austin, qui avait travaillé pour le support ZX Spectrum dans les années 1980, qui est chargé de ce virage DOS.
De cette éphémère époque, c'est «Nihilist» qui est resté le symbole de ce virage mal négocié sous l'épée de Damoclès de la faillite. Le jeu est ultra buggé (trivia), et même sous un angle cyberpunk à l'humour désuet, le jeu ne rencontre pas un réel succès.

La compagnie va essayer de survivre en développant des titres pour la Playstation 2 et Xbox, au tournant des années 2000, mais la faillite continue de menacer, et la liquidation est prononcée en 2008. La société avait cessé de développer depuis 2006.

Trivia
«Nihilist» faisait partie des 5% de jeux DOS impossibles à lancer avec DOSBox. Grâce à The Uploader, le jeu est cracké, et Abandonware France est le seul site au monde (à la date de janvier 2018), à proposer une version jouable, multilangue et en installation automatique, excusez du peu !


Jeux développés








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure