Fiche de la compagnie Bardworks
NomBardworks
Autres nomsBardworks Ltd. (Canada)
PaysCanada
Rôle(s)Développement
Développeur canadien basé à Toronto, Ontario (date inconnue).

Fondé par Courtland Neil Shakespeare, Bardworks fait suite à la société canadienne ELOI Productions, suite aux difficultés financières de cette dernière. Effectivement, Courtland Shakespeare explique qu'il devait trouver des fonds pour produire la suite de «Jewels of the Oracle», soit «Jewels II : The Ultimate Challenge» et que cela ne pouvait passer que par la création d'une nouvelle société.

Cette fois-ci, Courtland Shakespeare joue gros. Exit l'éditeur du premier volet, Discis Knowledge Research au profit du plus rassurant et non moins canadien COREL. Ce dernier assurera l'édition et la distribution au sein de sa gamme grand public "CD Home Collection". Jouant de malchance, cette gamme est rapidement cédée par COREL à la très respectable société canadienne I. Hoffmann + associates. Très respectable certes, mais peu rassurante pour Courtland Shakespeare. Effectivement, si I. Hoffmann + associates a une très bonne réputation dans le domaine de l'éducatif, saura t-elle s'investir avec autant d'implication (et de moyens) dans le domaine du jeu ? Pas autant que COREL aurait pu le faire, semble t-il, et l'échec commercial est douloureux.

Douloureux parce que cette "séquelle" a demandé un investissement temps et machine (station graphique Silicon Graphics) important et que le jeu est plus abouti que son prédécesseur, tant au niveau graphique que du "gameplay", notamment en terme d'intuitivité. Tant et si bien qu'il obtiendra une notation de quatre étoiles sur cinq dans les colonnes du magazine américain "Computer Gaming World". Nous-mêmes lui avons décerné un Abandonware d'Or, alors, c'est pas pour dire ... Comment un bon jeu peut-il s'avérer un échec commercial ? Le talon d'Achille a été ici la distribution, avec un jeu que l'on n'a pas trouvé dans les magasins.

R.I.P. donc Bardworks avec ce seul et unique titre. Courtland Neil Shakespeare a donc dû déménager et passer du statut de patron à employé. Il n'a pas pour autant abandonné ses projets dans le domaine du jeu vidéo, mais ceci est une autre histoire ...


Jeux développés








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure