Fiche de la compagnie Ensemble Studios
NomEnsemble Studios
PaysEtats-Unis
Création1995
Fin2009
Rôle(s)Développement
Site officielhttp://www.ensemblestudios.com
Développeur américain basé à Dallas, Texas (1995).

Avant Ensemble. Avant Ensemble Studios, il y avait Ensemble Corporation. Et comme on aime les belles histoires, laissez-nous vous comter celle-ci. Loin du stéréotype du garage californien, transportez-vous mentalement dans un building du Metroplex (voir Trivia 1). Tard dans la nuit, le fondateur d'Ensemble travaille avec son équipe sur des développements de logiciels de gestion, qui sont, sommes toutes, le quotidien de la société. Au cours des discussions, Tony Goodman évoque son rêve de se lancer dans le développement de jeux. Comme vous le voyez, le blues du businessman n'est pas très loin : "J'ai réussi et j'en suis fier, au fond, je n'ai qu'un seul regret, je fais pas ce que j'aurais voulu faire ..."

C'est tout naturellement qu'il attire l'attention et l'adhésion d'un petit groupe et qu'Ensemble Studios se lance en janvier 1995 dans le même building, mais un étage plus bas. Le développement de ce qui allait devenir «Age of Empires» commence en juin de la même année, avec un certain Bruce Shelley (voir Trivia 2), qui avait rejoint Ensemble depuis février. Le second ralliement de taille a été celui de Sandy Petersen (voir Trivia 3).

En octobre 1997, la société américaine Microsoft Corporation publie ainsi le premier jeu d'Ensemble, «Age of Empires». Pour tout dire, flairant le bon filon, elle avait signé le titre depuis presque un an déjà. Effectivement, en huit mois, «Age of Empires» se vend à plus d'un million d'exemplaires. Cette collaboration perdurera jusqu'en 2001. Suivront un disque additionnel, «Age of Empires: The Rise of Rome» (1998), et toute une lignée de jeux de stratégie, comme «Age of Empires II: The Age of Kings» (1999), «Age of Empires II: The Conquerors» (2000). En 2001, Microsoft rachète Ensemble Studios qui devient donc un studio interne. Suivront «Age of Mythology» (2002), «Age of Empires III» (2005) ainsi que tous leurs disques additionnels. Etant désormais signé par les Microsoft Game Studios, Ensemble restera jusqu'à «Halo Wars» (2009) dans la lignée de ce qu'elle sait faire le mieux, les jeux de stratégie. «Halo Wars», une exclusivité Xbox 360, devait être suivi par un MMO basé sur Halo, dont le nom de code était «Titan». Ce projet ambitieux restera à ce stade, puisque la société devait déménager et se restructurer à l'occasion de ce nouveau projet. Le nouvel Ensemble Studios ne sortira même pas de terre et Microsoft décidera de fermer le studio aussi vite, au cours de l'année 2009. Les commentateurs sont plutôt unanimes à ce sujet. Ensemble Studios ne ferme pas à cause d'un échec. Et Tony Goodman a de nombreux projets en tête. D'ailleurs, il est suivi par une partie de son personnel, dans de nouvelles aventures. Pas tout à fait R.I.P., donc.

Le site officiel d'Ensemble Studios est toujours accessible car il sert de portail pour la communauté d'«Age of Empires III» et d'«Age Of Empire Online», un jeu 'free to play' développé par Gas Powered Games pour Microsoft.


Trivia 1
le Metroplex est le nom donné à la région de Dallas-Forth Worth. A l'époque, cette région est le troisième pôle de création de jeux vidéo, derrière San Francisco (No. 2) et Los Angeles (No. 1). Outre Ensemble Studios, elle a vu la naissance de Gathering of Developers, d'Hipnotic Interactive, d'id Software, de ION Storm, de Ritual Entertainment, de Rogue Entertainment, de Terminal Reality ou encore d'Utopia Technologies. Mais parmi ces noms, c'est peut-être celui d'Apogee Software qui est le plus emblématique, car selon certains analystes, la société de Garland est à l'origine de cette industrie dans la région. Arrêtons-nous le temps d'une phrase pour faire un peu d'ethnologie de comptoir. Les sociétés de cette région sont réputées pour leur ouverture et leur décontraction. Quand des équipes de développeurs se croisent dans des établissements de restauration, elles se mêlent et échangent volontiers. Cela tranche, parait-il, avec une Californie faussement décontractée, vivant sous la dictature du secret et des clauses de non divulgation. Pour clore ce trivia que nous reproduirons sur les fiches des sociétés ici-même citées, notons que l'autre pôle de développement de jeux vidéo au Texas est Austin et sa région. Par ordre alphabétique, des sociétés comme Human Code, Iguana Entertainment ou encore Origin Systems, y ont leurs quartiers généraux.

Trivia 2

Trivia 3


Jeux développés








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure