Fiche de la compagnie Celestial Games
NomCelestial Games
PaysAfrique du Sud
Création1994
Rôle(s)Développement
Développeur sud-africain basé à Roodepoort, Gauteng (voir Trivia, 1994).

Il faut appréhender Celestial Games comme un regroupement de quatre amis passionnés de programmation et de jeux, passant leur temps libre (soirées et week-ends, uniquement) à développer et à boire du café (voir Trivia 1). Dès 1994, ils se lancent dans deux projets, «Arni the mental Armadillo» et «Toxic Bunny». Très vite, ils se rendent compte que courir deux lièvres (arf) à la fois sera impossible, ne développant pas à temps plein. «Arni the mental Armadillo» sera donc abandonné et rejoindra notre Chambre Vaudoue.

Au cours de l'année 1995, alors que le développement de «Toxic Bunny» traîne en longueur (voir Trivia), alléluia, un éditeur-distributeur néo-zélandais sonne à porte. Vision Software prend effectivement à sa charge le financement du jeu et permet aux quat'zamis de se consacrer à temps plein à «Toxic Bunny» et le finaliser en six mois.

Vision Software vend 7.000 unités de «Toxic Bunny» en Afrique du Sud et Electronic Arts, 150.000 copies de plus ! Je m'explique : intéressée par la zone d'influence Asie-Pacifique de Vision Software, cette dernière est rachetée par le géant américain Electronic Arts qui permet de diffuser «Toxic Bunny» à l'international. Pour la commercialisation européenne, la collaboration entre Celestial et Bullfrog Productions est de mise puisque Bullfrog est le bras armé d'EA en Europe. Le succès du titre galvanise la société qui se lance sur un tout autre genre, celui du RPG futuriste en vue isométrique, avec «The Tainted».

En 1997, la société britannique Bullfrog Productions connaissant une débandade (non ce n'est pas un gros mot) notoire, les rêves internationaux de Celestial s'envolent. «The Tainted» n'est diffusé qu'en Afrique du Sud et sans producteurs ni éditeurs, la société se met en suspend en 2001, pour ne pas dire ferme ses portes.


Trivia
plus exactement à Weltevredenpark, qui est un quartier de Roodepoort, proche de Johannesburg.

Trivia 1
le café semble être un élément primordial pour ces développeurs qui carburent au kawa. Ils ont même caféiné un lapin (arf) et relance de la société est peut-être même dûe à l'énergétique boisson, au sens propre comme au sens figuré (mais celà, vous le comprendrez à la lecture du Trivia 3).

Trivia 2
il faut s'imaginer que rien ne presse le "quarteron" de programmeurs, puisqu'ils n'ont pas de calendrier, pas d'éditeur qui les presse et donc pas de pénalités de retard !


Jeux développés








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure