Les news de LTF

News Découverte

Ubisoft, la mondialisation dans l'insouciance

Par Reggio 03/01/2021 0 commentaire

Ubi Soft... Union des Bretons Indépendants, comme le scandaient les frères Guillemot, unis comme les cinq doigts de la main, et qui n'oubliaient pas leurs racines Morbihanaises de Carentoir, en créant UbiSoft à Créteil puis Montreuil, en 1986. Petite entreprise dédiée au jeu vidéo, et qui déclenchait un gros tonnerre avec son hit «Zombi» dès 1988. Un Hit qui conduit l'entreprise à diversifier ses activités et à essaimer en France puis dans le monde.


Au cours des premières années de sa grande histoire, la société accroît son aura et achète des bureaux à Annecy et à Montpellier. Deux personnes jouent un rôle de premier plan : Frédéric Houde et Michel Ancel, qui se sont connus au lycée Mermoz de Montpellier, se retrouvent à Paris et dans cette jeune entreprise dédiée à leur passion : Le jeu vidéo. Michel le graphiste et Frédéric le programmeur sont littéralement parachutés à Montpellier, dès 1994, pour y développer un jeu familial qui trotte dans la tête de Michel Ancel depuis un bout de temps : «Rayman».


Oui, c'est certainement cette génération-là, autour de ce duo occitan, qui a fait grandir le studio de quelques permanents à 350 collaborateurs dans un bâtiment ultra moderne (Le Monolithe) qui est devenu le siège de Ubisoft Montpellier en 2019. Un studio qui est entré dans la génération Assassin's Creed depuis les années 2000, et de tant d'autres Hits !

L'aventure internationale du groupe a commencé depuis 1992, à la chute du dictateur des Carpates, Nicolae Ceaucescu, et cette filiale devient Ubisoft Bucharest. En 1996, UbiSoft entre en bourse et accélère son internationalisation. Ce sont les lieutenants de l'entreprise qui partent en terre inconnue pour créer des centres de distribution et des studios. Les Xavier Poix, Sébastien Delen ou Teresa Cordon jouent un rôle de premier plan !

L'histoire de la filiale UbiSoft Barcelona est à ce point édifiante, et plus particulièrement celle de Maria-Teresa Cordon, sa fière et fidèle dirigeante de 1998 à 2016 : Cette visionnaire a su lancer l'activité industrielle en terre ibérique, en accompagnant la création d'une université dédiée aux métiers des jeux vidéo, constituant un management moderne où l'entreprise forme ses futurs cadres dès leur sortie du lycée ! Et Barcelone est aujourd'hui le coeur de l'activité vidéoludique bien avant Madrid !

Mais cette ouverture au monde, c'est d'abord et avant tout la pose du pied sur le continent américain, à Montréal, à l'origine du plus grand studio d'Ubi, au tournant de l'an 2000 (3000 collaborateurs aujourd'hui !). Et une stratégie de licences fortes (Tom Clancy) et de jeux AAA ( classement des plus grosses productions chez Ubi) qui se perpétue sur le continent du Nouveau Monde. 25 ans après Rayman, l'insouciance a fait place à la gestion rigoureuse d'un groupe mondialisé de 14 000 collaborateurs dans 31 villes du monde. L'ouverture (reportée à cause du Covid) prochaine d'un parc d'attractions à Kuala Lumpur, où Rayman fera encore figure de proue dans ce groupe dynamique, vient parachever cette vocation mondiale ! Et un centre de gravité qui s'élargit toujours, entre la Chine (les bureaux de Shanghai sont en passe de détrôner les bureaux de Montréal en nombre de collaborateurs) et Bordeaux, que le siège social annonce comme le coeur de la nouvelle génération à venir pour ce groupe leader des jeux vidéo, Les prochaines années vont déployer de nouvelles technologies, avec des jeux en streaming et l'effacement des supports (jeux Wii, Xbox, PS5 qui seront vendus sur un support streaming unique sur Uplay). Et déjà pointent de nouvelles sagas, pour exploiter la génération PS5 !
Ubisoft, c'est Ubi et Orbi !

Pour illustrer cette news, nous avons écrit ou mis à jour les fiches suivantes :

Ludi Media (Ubisoft Montpellier)
Ubisoft Divertissements (Ubisoft Montreal)

Et vous pouvez relire celle de Red Storm, un groupe qui a été racheté par Ubi au tournant de l'an 2000.

En mettant le pied à l'étrier des nouvelles technologies, le clan Guillemot avait lancé : "Nous sommes des créateurs de mondes". Ce slogan orne toujours la page d'accueil de la société, et à l'heure de la mondialisation, Ubi Soft reste plus que jamais créateur d'une certaine idée du monde.

Le mois prochain, nous nous attarderons sur un élément peu évoqué, mais qui nous passionne : le monde de l'Advergame. Et bonne année à tous !
Ajouter un commentaire
Pour ajouter un commentaire, vous devez être connecté, ou vous inscrire à la zone membres.
> Connexion / Inscription










Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure