Home Alone
Série
Année
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
437 votes


titre Scénario

La famille McCallister est une famille américaine moyenne: cinq enfants, une voiture volumineuse, et une modeste maison de deux étages avec deux salles de bains et une quinzaine de pièces dans la banlieue de Chicago. Ils s'apprêtent à partir passer les fêtes de Noël à Paris avec leurs neveux (ce qui fait dans les dix mouflets), mais suite à un départ précipité et à un comptage réalisé à la va-vite, ils oublient Kevin, huit ans, sur place et ne s'en rendent compte qu'une fois dans l'avion. Pendant que la mère refait le trajet inverse pour aller le chercher, Kevin se la coule douce: il regarde des films violents à la télé en mangeant de la crême glacée à même le pot (format famille américaine), commande des pizzas et va fouiner dans les affaires de son grand frère. La rigolade s'arrête lorsqu'il découvre que deux malfrats ont décidé de cambrioler sa maison. Plutôt que de faire appel à la police, Kevin va se débarasser des intrus en posant des pièges un peu partout dans la maison. Le film "Home Alone" est une comédie familiale, par conséquent les cambrioleurs sont des crétins finis qui tomberont dans tous les pièges, et Kevin s'en sortira sans une égratignure. Pour le jeu, cela dépendra de vous.


titre Présentation

Quand Capstone parvient à obtenir les droits d'un block-buster potentiel (ou réel dans le cas présent) que Ocean a oublié de rafler, cela donne «Home Alone». Il est quasi-impossible de convertir une comédie en jeu d'action, les développeurs ont donc écarté toute la partie "bons sentiments" pour ne garder que le dernier tiers du scénario, le plus agité (et le plus drôle): la prise d'assaut de la maison. Dans la première partie du jeu, vous devez ramasser les objets clignotants et les poser aux endroits marqués d'une croix jaune pour en faire des pièges. Il y a environ ving-cinq pièges à poser, plus votre carabine en plastique à emporter. Au bout d'une heure (pas en temps réel, heureusement), les objets que vous n'avez pas utilisés disparaissent et les cambrioleurs entrent dans la maison, l'un par la cave, l'autre par l'entrée principale. Si l'un d'eux vous touche, la partie est terminée. Vous devez les faire passer dans vos pièges : ils peuvent en désamorcer certains, mais ils tomberont plus facilement dedans s'ils vous poursuivent. Il vous faut également éviter les pièges que vous avez posés au sol et vous servir de la carabine pour faire tomber les objets en hauteur et arrêter temporairement un de vos ennemis (cela ne marche qu'une fois sur chacun d'eux). Surveillez le haut de l'écran : la case de chaque malfrat indique la pièce dans laquelle il se trouve (s'il n'apparaît pas, c'est qu'il est dans la même pièce que vous), et le score sous son nom donne le nombre de coups qu'il a encaissés. Il faut que chacun des deux cambrioleurs se fasse piéger dix fois, et... C'est tout.

La réalisation de «Home Alone» est tout juste correcte: les graphismes sont mignons et clairs, avec quelques digitalisations, les musiques sont d'une qualité honnête. Le choix des touches du clavier n'est pas un modèle d'ergonomie, mais bon. C'est du côté de l'intérêt que «Home Alone» est décevant : la première partie du jeu est fastidieuse et ne change pas d'une partie à l'autre. On ne ressent absolument pas le plaisir qu'il y avait à voir le sale gosse monter les pièges les plus tordus avec des objets anodins dans le film. La seconde partie est un peu plus stressante, mais en connaissant bien la maison et en répartissant bien les pièges, on peut s'en sortir, et le jeu s'arrête là. C'est exactement les mêmes défauts que «Hare Raising Havoc» : joli, mais creux, répétitif et court, et certainement bâclé pour sortir en même temps que le film (qui lui-même sortait à Noël : d'une pierre deux coups).


titre Contrôles

Par défaut, 'TAB' et 'ESPACE' permettent de sauter et tirer à la carabine, mais ces deux touches peuvent être changées lors du choix de la configuration.

'F1' : ramasser un objet (sauter s'il est trop haut).
'F2' : choisir l'objet à utiliser.
'F3' : poser l'objet ou préparer un piège (sauter s'il doit être placé en hauteur).


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier HA.EXE. Vous pouvez reconfigurer le jeu et choisir certaines touches avec HACONFIG.EXE.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure