Fiche de la compagnie Capstone
NomCapstone
PaysEtats-Unis
Création1989
Fin1996
Rôle(s)Développement, Edition, Edition (Etats-Unis)
Développeur et éditeur américain basé à Miami, Florida (1989).

Capstone est en fait un label d'édition de la société américaine IntraCorp, que cette dernière présente avant tout comme son label principal, dans l'édition de logiciels de jeux. D'ailleurs, le mot Capstone est une marque de commerce (tm) d'IntraCorp, et les deux entités (puisqu'il s'agit de la même société) sont basées à Miami et partagent exactement la même adresse.

Dès ses débuts, Capstone s'appuie sur des licences, comme pour se rassurer : «Trump Castle» avec les hôtels et casinos de Donald Trump (1988), «Search for the Titanic» (1989), «Miami Vice» d'après la série (pas encore le film) des Universal City Studios (1989), «The Cardinal of the Kremlin» d'après le roman éponyme de Tom Clancy (1990), «Bill & Ted's Excellent Adventure» d'après la comédie éponyme des studios Interscope Pictures (1990), «Home Alone» (vous savez, Maman, j'ai raté l'avion) d'après la comédie éponyme des studios Hughes Entertainment (1991), «The Taking of Beverly Hills», d'après le film d'action éponyme des studios Nelson Entertainment (1991), «The Dark Half» (La Part des ténèbres) d'après le roman éponyme de Stephen King (1992), «LA Law: The Computer Game» d'après la série télévisée américaine éponyme (1992), «Grandmaster Chess», d'après, d'après, d'après rien du tout. Ah, enfin, le premier titre Capstone qui ne soit pas une licence ... mais qui s'oppose néanmoins aux licences «Sargon» d'ActiVision et «Chessmaster» de Mindscape qu'il promet de battre. Effectivement, si «Sargon V» ou «Chessmaster 3000» arrivent respectivement à battre «Grandmaster Chess», Capstone s'engage à le rembourser intégralement.

Retour aux licences avec «Home Alone 2» (1992), les suites de «Trump Castle» (1991, 1993), l'adaptation des films d'animation de Don Bluth et Steven Spielberg en «An American Tail: The Computer Adventures of Fievel and His Friends» (1993), ou encore l'adaptation des aventures "Schwing!" de Wayne Campbell et Garth Algar, en un jeu éponyme, «Wayne's World» (1993).

Comme je vous ai abreuvé de licences, je vais maintenant ... continuer. Ce n'est pas de ma faute car non contente de ne pas prendre de risques avec les licences, Capstone s'est amusée à sortir des "Computerized Coloring Books" basés sur ces mêmes licences. En gros, la société a développé un utilitaire de dessin avec outils et palettes de couleurs à la destination des enfants et en a profité pour sortir autant de logiciels de coloriage. Ne riez pas, avec des softs comme ça, vous pouviez colorier puis imprimer des cartes postales ou des posters à votre guise, qui plus est, avec votre propre patte. C'est un peu le type de logiciels que l'on appelle aujourd'hui pompeusement des studios de créativité, mais quand à parler de pompe, on pourrait dire trivialement des "pompes à fric" ou encore des "pompes à encre". Abuser de la naïveté des enfants, c'est pô bien. Le premier titre est «FernGully, The Last Rainforest», d'après le film d'animation éponyme, suivi de «Home Alone», licence déjà citée ci-dessus et de «Rock-a-Doodle» d'après le film d'animation éponyme des studios Goldcrest Films.

Le slogan de Capstone est : "The Pinnacle of Entertainment Software". Description : Capstone is IntraCorp's primary entertainment software line.

Son adresse postale : 14160 S.W. 139th Court, Miami, FL 33186.

Médias

Article dans The Games Machine n°30 (5/1990) p016
News dans Génération 4 n°64 (3/1994) p020
Reportage dans PC Games n°7/95 (7/1995) p037

Compilations








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure