Lords of the Realm
Titre provisoire
Castle Conquest
Année
1994 (Sortie FR)
Genre
Développement
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
837 votes


titre Scénario

Dans l'Angleterre du treizième siècle, six lords se disputent l'accès à la couronne royale. Au départ doté d'un seul comté, chacun d'eux doit d'abord veiller au développement de son peuple, puis à monter des armées, attaquer les comtés voisins et assiéger les châteaux adverses. Seul celui qui aura réussi à apporter la prospérité à ses sujets et à se défaire de ses adversaires pourra prétendre au trône d'Angleterre.


titre Présentation

«Lords of the Realms» est un jeu de stratégie qui reprend les grandes lignes de «Castles» en les approfondissant. Pas de temps réel ici, tout se fait par tours d'un saison. Tous les écrans de commandes sont visibles dès le départ, mais heureusement, le développement des comtés est progressif. Dans un premier temps, toute la population travaille aux champs; dès qu'elle a crû suffisament, on peut en affecter une partie à l'extraction de matières premières (fer, bois, pierre), puis à la production d'armes, et enfin se constituer une armée qui chassera les éventuels brigands et ira conquérir d'autres comtés. L'attaque se fait par une phase stratégique affichant le champ de bataille, au cours de laquelle il faut déplacer et envoyer à l'attaque les groupes de soldats. L'élément stratégique central de «Lords of the Realms» est le château : vous ne pourrez vous saisir d'un comté que si vous avez assiégé son château, il est donc vital d'en construire un assez vite. Comme dans «Castles», c'est à vous de le concevoir en partant d'un terrain vierge : vous pourrez décider de la disposition et de la hauteur des murs, de l'emplacement des tours et donjons, de la présence des salles (pour y installer des troupes et des stocks de vivres supplémentaires) et de douves. Malheureusement, les jardinets ne sont pas prévus au programme. Evidemment, plus un château est grand et équipé, plus sa construction nécessite de temps et de matériaux, mais plus il résistera longtemps aux attaques. Bonne idée : il est possible de sauver son modèle de château pour le ré-utiliser par la suite. Le siège d'un château donne lui aussi lieu à une séquence spécifique permettant d'organiser ses troupes selon certains types d'attaque si c'est vous qui assiégez (on peut déplorer l'absence de lapin géant en bois), ou la stratégie à adopter si le château vous appartient (le lâcher de vache n'est pas autorisé). Un siège est généralement long, l'approvisionnement des deux camps est alors indispensable. Comme dans tout jeu de stratégie qui se respecte, des évènements se produisent aléatoirement (disette, maladie, chasse aux sorcières qui flottent comme des canards), et s'ils ne sont pas en votre faveur, mieux vaut réagir dès le tour en cours : si la population n'est pas satisfaite, vous serez rapidement destitué. Heureusement, tous les ans, votre intendant fait le point sur la situation et vous fournit des classements des joueurs selon certains critères.

L'une des grandes qualités de «Lords of the Realms» est la présence d'un mode multi-joueurs : en effet, il y a toujours 6 camps, avec 1 à 6 joueurs humains, que ce soit sur le même PC ou par modem. La réalisation est convaincante : les graphismes exploitent bien les 256 couleurs, avec notamment des écrans intermédiaires très réussis, la carte est claire et l'interface agréable à consulter. A la longue, les musiques médiévales peuvent taper sur le système (nerveux, pas le DOS !), mais il est possible de les couper. Sur la version CD, des voix digitalisées anglaises accompagnent certains actions, l'accent du narrateur est bien adapté au jeu. Par contre, tous les textes sont en français, avec hélas des fautes d'orthographe (dans le manuel aussi) et des traductions parfois approximatives. Par exemple, un de vos adversaires, appelé "le fou", est un évêque ("bishop"). Les traducteurs ont un peu trop joué aux échecs ! Dans l'ensemble, «Lords of the Realms» est réussi, bien qu'il n'atteigne pas la richesse d'un «Civilization». Ni !


titre Lancement sous DOSBox

Sur l'image CD, exécutez le fichier INSTALL.BAT. Une fois l'installation terminée, allez dans le répertoire créé sur le disque dur virtuel et lancez le fichier LORDS.EXE.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure