AH-64D Longbow
Titre ré-édition
Longbow Gold
Année
Développement
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotes
526 votes


titre Présentation

Jane's (du nom de nom de Fred T. Jane) est une maison d'édition anglaise spécialisée dans les revues et livres militaires. Ses ouvrages très techniques et extrêmement précis sur les armes et appareils militaires sont des références dans tous les etats-majors mondiaux. Quand Jane's et Electronic Arts s'associent pour lancer une série de simulateurs de vol en 1996, on se doute donc que ce ne sera pas pour des jeux orientés action comme «Comanche», mais pour des simulations le plus réalistes et complètes possible. Après «ATF», voici donc «AH-64D Longbow», un soft qui met le joueur aux commandes d'un hélicoptère AH-64D. Un bien beau joujou de l'armée US mis en service en 1984 : deux personnes aux commandes (une pour piloter, une pour tirer), un rotor à 4 pales (plus silencieux et discret qu'à 2 pales), plusieurs équipements de visée laser et capteurs nocturnes dans le nez. Côté armes, c'est du sérieux : une mitraillette sous le cockpit qui pivote sur 360°, 8 missiles Hellfire pour les véhicules blindés, 38 roquettes Hydra pour les cibles moins résistantes, et quelques missiles air-air pour se défendre en cas d'attaque aérienne. C'est cher, mais ça ne rigole pas !

L'emballage de «AH-64D Longbow» est soigné : une boîte avec un volet avant, un bon gros manuel de quelques centaines de pages, et ô surprise : un double CD. C'est une première à ma connaissance pour un simulateur de vol. Après deux magnifigues intros réalisées sous 3D Studio et dignes de «Command & Conquer», place au menu principal en SVGA. Comme je suis un peu nul en matière de simulateurs, je vais aller dans la baraque "centre de formation", et là, j'ai accès à 8 cours. Le premier donne accès à plusieurs vidéos de présentation de l'hélicoptère (en anglais, sans doute pour préserver l'authenticité de ces documents). Ensuite, j'ai droit à une présentation technique trés détaillée de l'appareil, et enfin plusieurs cours de pilotage : l'hélicoptère est en pilotage automatique, une voix off me décrit les différents indicateurs et le fonctionnement de l'appareil et me laisse la main de temps à autres (en indiquant les touches utiles). Tout est en français (avec un très bon doublage), chaque cours dure de 15 à 30 minutes, bref c'est une formation très complète et tout à fait passionnante, parfaite pour faciliter la prise en main du logiciel. Nul doute que si tous les simulateurs avaient eu de tels modes d'entraînement, ils auraient touché un public plus large (mais ils auraient été davantage piratés, évidemment : plus besoin d'un énorme manuel pour les maîtriser !).

Après la formation, on peut passer aux choses sérieuses : soit essayer une des 12 missions historiques proposées (6 de l'opération "Desert Storm" en Irak, 6 de l'opération "Just Cause" au Panama : vous avez dit "déjà vu" ?), soit démarrer une campagne en Ukraine. Après le briefing et l'étude des différents appareils amis ou ennemis, c'est parti ! Les graphismes en cours de vol peuvent être affichés en VGA ou SVGA. Dans le premier cas, on n'est pas très loin de «Gunship 2000», mais comme les polygones des bâtiments et appareils sont mappés, cela ressemble souvent à un fouillis de pixels. En SVGA, c'est plus beaucoup fin et beau, mais ça rame. «AH-64D Longbow» a été développé par une partie de l'équipe d'Origin, on reconnaît là leur principal défaut : le jeu est très exigeant techniquement. Il y a trois niveaux de détails (que l'on peut affiner) : sur une machine modeste avec les cycles de DOSBox au max, c'est fluide en mode "peu détaillé" (avec des gros carrés au sol), poussif et saccadé au-delà. Vous pouvez jouer avec les réglages, mais ne vous attendez pas à des miracles. Une fois ce problème réglé, il faut bien reconnaître que «AH-64D Longbow» est un splendide simulateur, parfaitemen traduit et idéal pour les novices. D'ailleurs, le producteur du jeu, Andy Hollis, a travaillé chez Microprose jusqu'en 1992 et a fait partie de l'équipe de programmation de «Gunship». Si ça, ce n'est pas une référence !


titre Lancement sous DOSBox

Exécutez le fichier INSTALL.BAT. Après l'installation, allez dans le répertoire créé sur le disque dur virtuel et lancez LB.EXE.

Je vous conseille fortement de mettre les cycles au maximum ("cycles=max") dans votre fichier de configuration DOSBox pour avoir une animation aussi fluide que possible.
N'hésitez pas à choisir l'installation maximale. Elle nécessite près de 100 Mo, mais elle installe les trois types de terrains (peu détaillé, détaillé, très détaillé), vous pourrez ainsi les essayer.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure