101 : Juin 44 - La 101ème en Normandie
Titre anglais
101 : 101st Airborne in Normandy
Année
Systèmes
systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
384 votes


titre Présentation

La 82ème et la 101ème divisions aéroportées sont les division aériennes américaines qui ont participé au débarquement en Normandie du 6 juin 1944. Ce jour-là, en trois opérations distinctes chacune, elles ont envoyé 1087 avions Douglas C-47 survoler le Cotentin et ont parachuté environ 13000 soldats. Leur objectif était de prendre le contrôle des ponts, routes et villages que les soldats débarqués allaient ensuite emprunter pour rejoindre les grandes villes normandes. Le déroulement des opérations fut chaotique. De nombreux parachutistes n'ont pas atterri sur le point de chute ("drop zone") escompté, et parfois à plusieurs kilomètres de leur objectif. Nombre d'entre eux ont atterri dans les marais et s'y sont noyés, d'autres sont tombés entre les mains des Allemands. Malgré tout, ces deux divisions ont pu accomplir au cours de cette journée de nombreuses missions qui ont aggravé la désorganisation des troupes allemandes.

«101» est un jeu de stratégie par tours qui met en scène une de ces divisions. Les neuf campagnes proposées sont composée de 28 missions, qui consistent généralement à détruire un bâtiment ou un pont, neutraliser une zone ennemie ou contrôler un secteur. Votre première tâche consistera à sélectionner 18 des 48 soldats au repos, puis à les équiper. Ils ont tous un caractère, des points forts et des points faibles. Tout se fait à partir des écrans de la base, très jolis mais parfois peu pratiques : les soldats sont présentés dans leur caserne, sur plusieurs écrans de large. Après le parachutage, le terrain est affiché en vue aérienne, et non en 3D isométrique comme dans «UFO : Enemy Unknown». Vous devrez alors essayer de rassembler les soldats et leur donner des ordres.

Est-ce involontaire, ou les programmeurs de «101» ont-ils cherché à reproduire le désordre qui régnait au cours des opérations ? Si c'est le cas, c'est une réussite, mais la partie en souffre. Choisir dix-huit soldats et les équiper peut déjà sembler fastidieux, mais ce n'est que le début. Lorsque la mission commence, le jeu présente la situation des unités, réparties sur la surface de jeu : certaines sont coincées dans un arbre, d'autres se sont tuées au cours de leur chute. Ces situations sont aléatoires et peuvent vous être très défavorables : bon courage pour achever une mission avec moins de dix survivants ! Il aurait été appréciable de pouvoir régler le taux de réussite du parachutage afin de corser la partie ou la rendre plus simple. Ensuite, il faudra donner des ordres individuels à chacune des unités. A quinze sur le terrain, cela peut être long. C'est quand on a réussi à former quelques petits groupes que la partie peut vraiment démarrer. Il y a d'autres contraintes, ainsi que des défauts dans l'interface, qui peuvent également énerver. «101» s'adresse donc aux stratéèges patients et motivés. Sur le même thème, «Commandos : Derrière les lignes ennemies» est bien plus simple d'accès.


titre Lancement

«101 : Juin 44 - La 101ème en Normandie» fonctionne sans problème sous VirtualPC + Windows 98, ainsi que sous Windows XP.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure