Bedlam
Titre provisoire
Adrenaline Factor
Série
Année
Développement
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.74
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
544 votes


titre Le Jeu

«Bedlam» est un jeu d'action en 3D isométrique (vue du dessus quoi), assez fréquent à cette époque. Dans un futur assez lointain, les humains vivent sur une station spatiale en orbite autour de la terre. Cette dernière est dorénavant sous le contrôle des Biomechs (bio-robots), des êtres mi-humains mi-machines qui ont pris le pouvoir et forcé leur créateurs à l'exode. Si vous voulez récupérer la terre de vos ancêtres, vous devinez assez facilement ce qu'il vous reste à faire.

C'est dans ce scénario post-apocalyptique que vous intervenez. A l'aide de votre machine, vous devrez nettoyer une vingtaine de zones du globe. Ici pas de négociation, pas de marchandages, un simple briefing et on vous largue au cœur même de l'action dans des villes infestées d’ennemis en tout genre. Vous devrez avoir les nerfs solides, vous déplacer rapidement et faire les bons choix pour arriver au terme de votre parcours.

Avant chaque mission, vous devez passer par l'armurerie afin d'équiper votre machine de guerre. Vous pouvez choisir parmi un panel d'armes telles que : des roquettes, des missiles, du plasma, des grenades, des mines, des bombes... Vous pouvez monter le tout sur 7 emplacements différents de votre appareil. Ce passage obligé par l’armurerie est un peu compliqué mais un mode auto est prévu et vous facilitera la tâche.

Une fois largué sur la zone de combat, pas le temps de flâner ni de contempler le décor. Votre but, atteindre le lieu d'extraction pour terminer le niveau. Les ennemis arrivent et vous foncent dessus dès votre arrivée. A l'aide de votre arsenal, dézinguez tout ce qui se présentera devant vous. Originalité du jeu, il est possible de cumuler lors de vos tirs toutes vos armes afin d'augmenter votre puissance de feu, mais attention à ne pas gaspiller inutilement vos munitions. Vous pourrez par la suite commander plusieurs machines en même temps.

Les zones à explorer sont vastes et la difficulté réside dans le choix des armes à utiliser pour détruire ses prochains ennemis et ou bâtiments qui bloquent votre progression. Oui, il est possible de détruire une grande partie des bâtiments et véhicules présents sur le terrain (c'est tout le fun du jeu). Il vous faudra tout au long du parcours activer des interrupteurs de différentes couleurs qui font monter ou descendre des plate-formes (ben oui, on est dans un jeu vidéo). Vous devrez également détruire des barrières laser et leur générateur qui se trouve parfois de l'autre coté de la carte (sic), prendre des ascenseurs, trouver des télé-porteurs pour atteindre des endroits non accessibles autrement. Il n'est pas utile de tuer tous les ennemis pour terminer le niveau mais il sera cependant difficile d'éviter la plupart. Durant votre parcours, des robots, monstres ainsi que des mines, des tourelles et autres ennemis en tout genre vous feront face. Heureusement, vous trouverez des bonus et des munitions ici et là afin de pouvoir atteindre le point d'extraction sans trop d'encombre. Chaque territoire possède ses points de passages obligés, mais il existe aussi des missions secondaires à compléter pour récolter divers bonus supplémentaires.

Le graphisme est très détaillé, on se croirait dans un «SimCity» futuriste. Votre robot se déplace à la souris, on clique là ou on veut qu'il aille. Il faut souvent passer derrière des bâtiments ou sous des tunnels où votre robot ne sera plus visible, avant d'atteindre l'autre coté. L’environnement visuel du jeu est assez commun. Les commandes et options se trouvent à droite de l'écran où vous trouvez le choix des armes et munitions restantes ainsi qu'un radar peuplé de points en couleurs et clignotants pas très pratique. Une carte indiquant très sommairement les points importants pour la mission est aussi consultable durant la partie.

Les effets d'explosions et de feu sont corrects mais pas extraordinaires pour l'époque. Vous serez souvent surpris de voir la moitié de l'écran prendre feu (et vous avec) pendant quelques secondes après avoir fait exploser un bâtiment ou un véhicule. Au point de vue du son, le bruitage des armes et
explosions n'est pas original, cependant chaque arme possède ses propres bruitages et certains cris de monstres ne sont pas sans rappeler le jeu «Doom».


titre Technique

Le jeu fonctionne très bien sous DOSBox moyennant un petit réglage de cycles (entre 40000 et 50000) avant de démarrer le jeu.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure