Leisure Suit Larry in the Land of the Lounge Lizards
Année
Développement
Edition
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotes
642 votes




Salut Larry ! Voyons la vérité en face : tu es un loser de quarante ans, à l’haleine fétide, fringué suivant la mode disco, aussi séduisant qu’une borne à incendie... Mais qu’importe ? Ce soir, tu visites Lost Wages, la ville de tous les divertissements, bien décidé à séduire une femme ; n’importe laquelle ! Ta quête sexuelle te mènera peut-être au grand amour ? Allons, persévères et tu y arriveras… (mais c’est pas gagné, hein !)

Ahh... Larry. Un personnage auquel tout homme peut s’identifier, à moins d’être un surfeur californien bodybuildé à la virilité imposante. Mais nous autre, homme du commun au charme très discret, habitué aux rebuffades, nous comprenons pleinement les errements libidineux de Larry, à la recherche de sexe facile mais aussi d’amour... «Leisure suit Larry» est à Sierra ce que «Monkey Island» est à LucasArts. Mais si «Monkey Island» fonda un nouveau style, marquant à jamais le jeu d’aventure par son humour absurde et décalé, «Leisure suit Larry», création du génial Al Lowe, reste unique en son genre. En fait, on peut dire qu’un Larry ne ressemble qu’à un autre Larry. Et heureusement, ils sont nombreux ! Comme vous l’avez compris, dans ce jeu l’humour se situe résolument en dessous de la ceinture. Al Lowe ne recule devant aucune blague salace, vulgaire, sexiste, grossière... Mais toujours drôle. Malgré son sujet scabreux, «Leisure suit Larry» reste toutefois très "soft". Il s’agit d’un jeu humoristique et non d’un jeu érotique. Quoi d’autre ? C’est aussi une critique de la société de consommation où le divertissement est roi... L’univers de Larry se compose d’hôtels au luxe un peu toc, de casinos, de spectacles de music-hall plus ou moins minables... Bref, si vous croisez une plante verte dans ce jeu, elle est forcément en plastique !

En 1987, Al Lowe adapte librement «Softporn», créant ainsi le premier opus d’une série de jeu hilarante et très originale, utilisant la même interface que les autres jeux Sierra de l'époque : déplacement du personnage au clavier et zone de saisie pour taper les commandes.


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier SIERRA.COM.

Pour passer les protections :
- Au lancement du jeu, vous devez indiquer votre âge (au-dessus de 18
ans).
- Une série de question sert à évaluer votre âge. Vous pouvez la
"zapper" en appuyant sur les touches 'CTRL'+'ALT'+'X' simultanément.
- Ensuite on vous pose une question liée au manuel du jeu.
La version EGA est crackée, la même manipulation que ci-dessus vous
permet de "zapper" la question.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure