Chronomaster
Année
1995 (Sortie FR)
Edition
Distribution
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.74
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
87 votes


titre Physique amusante

Stephen Hawking a conjecturé la possibilité de créer des « univers de poche » possédant des lois physiques différentes de notre continuum. Dans le futur très éloigné où se déroule «Chronomaster», les êtres pensants sont capables de réaliser ces univers privés. Les personnes très riches peuvent donc se payer les services d’un « créateur d’univers » qui leur fabriquera un monde correspondant à leurs désirs ou à leurs fantasmes.

titre Divertissement de riche

C’est le concept central de «Chronomaster», un jeu d’aventures de Dreamforge publié par Capstone en 1995. L’idée originale du scénario est de Roger Zelazny, un grand auteur de science-fiction à qui l’on doit, entre autres, la célèbre saga des Neuf Princes d’Ambre (réédition complète chez Folio SF en 2015). Malheureusement, Roger Zelazny est mort pendant la production du jeu et c’est sa partenaire Jane M. Linskold qui a terminé le travail en étroite collaboration avec Dreamforge.

titre Une réalisation soignée

Réalisé entièrement en3D, le jeu est une réussite visuelle pour l’époque et surclasse facilement, la majorité des titres du même type sortis cette année-là, rien d’étonnant lorsque l’on sait que l’artiste principal est Michael Nicholson qui a travaillé sur «Sanitarium» ! L’aventure commence par une cinématique retraçant la féroce attaque d’une planète suivie de sa destruction par une flotte de pirates. La séquence est en SVGA avec des graphismes bien détaillés, c’est plutôt joliment fait pour de la 3D de 1995 ! On remarquera les couleurs un peu flashy que semblent aimer les designers. Tout de suite après cette séquence et l’écran de titre, le jeu débute dans un endroit bizarre avec des rochers qui lévitent dans un environnement très violet. Un homme est assis là et contemple le paysage ; c’est Rene Korda, ex-créateur d’univers de poche maintenant à la retraite. Il a conçu son propre monde et y vit des jours paisibles, quoique, il faut bien l’admettre, un peu monotones, lorsqu’un message urgent de la Terre lui apprend qu’il doit reprendre du service. Deux univers de poche Urbs et Aurans ont été placés en stase par un pirate informatique. Korda est contacté pour rétablir la bonne marche de ces univers, ce qu’il pourra réaliser s’il parvient à localiser leur « clef », à passer les protections diverses puis à faire fonctionner celle-ci. Korda refuse d’abord, arguant qu’il est à la retraite, mais il se laisse facilement convaincre.
Toutes les commandes de voyage s’actionnent depuis le vaisseau où Jester, votre ordinateur personnel, règne en maître. Ses rapports avec Rene Korda se résument dans son nom : pratiques et efficientes, ses remarques caustiques empêchent notre héros de se prendre trop au sérieux. À l’intérieur du vaisseau, 3 parties distinctes : au centre, le poste de communication, c’est là que vous donnez et recevez les appels ; à droite, une encyclopédie contenant les descriptions de lieux et de personnes intéressants pour le récit, à gauche, le centre de déplacement où vous décidez dans quel univers vous rendre.
Pour l’instant, il y a trois destinations possibles : chez vous, Urbs et Aurans, par la suite, il s’en rajoutera d’autres. Chaque monde que vous visiterez sera bâti par rapport à un thème d’où découleront les lois de la physique qui y auront cours. Ainsi Aurans se présente à l’image des mille et une nuits, désert et magie sont ses composantes principales. Vous débarquez dans chaque univers avec une bouteille de temps, qui permet de sortir de la stase l’endroit où vous êtes, un résonateur indiquant le nord magnétique, quelques outils adaptés au lieu que vous explorez et un avatar de Jester sous la forme d’un petit engin volant. Ensuite, il ne reste qu’à résoudre la chaîne d’énigmes qui vous mènera à la clef. Dans l’ensemble, ces énigmes ne sont pas insurmontables à partir du moment où vous comprenez le fonctionnement de l’univers que vous visitez. Ne comptez pas sur Jester pour vous aider, l’I.A. vous accompagne plutôt comme comparse comique. Attention cependant, la mort guette l’aventurier malchanceux, imprévisible, il faut donc sauvegarder souvent.
L’interface est bien pensée, un système d’icônes permet d’interagir avec le jeu. Celles-ci sont accessibles directement à la souris ou à partir d’un pavé de commandes en haut de l’écran qui peut se déployer. Un maniement assez simple, mais qui, bizarrement, se révèle un peu confus.
Les voix des personnages ont été confiées à des acteurs connus. Ainsi, Korda est interprété parRon Perlman qui, hélas, ne se fatigue pas trop. Lolita Davidovich joue Jester avec beaucoup d’entrain, Brent Spiner incarne un troisième participant, ancien assistant de Korda. Le reste des rôles est réparti entre d’autres professionnels, chacun doublant plusieurs voix. Toutes les conversations sont sous-titrées ce qui simplifie la compréhension pour peu que vous ayez un niveau assez correct en anglais, car, malheureusement, il n’existe pas de version française. La musique créée par Jamie McMenamy s’adapte à chaque univers, très plaisante. Notons qu’il réalisa aussi la bande-son de «Sanitarium».

titre Un véritable underdog

«Chronomaster» fut un succès à sa sortie, mais, nommé malchanceux à de nombreux prix, il disparut assez rapidement du devant de la scène malgré la talentueuse équipe réunie autour du jeu. Aujourd’hui, s’il reste assez présent sur Internet, il est totalement éclipsé par l’autre création de Dreamforge : «Sanitarium» pourtant de la même équipe.

titre Installation

L’installation se fait à partir de DOSBox, vous montez l’Iso puis vous installez le programme. Vous pouvez utiliser la configuration automatique pour le son.
Quelques liens pour finir :
une bibliographie complète des livres traduits en français de Robert Zelazny sur Noosphere
un lien Bandcamp pour écouter les albums de Jamie McMenamy



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure