RoboCop
Année
2003 (Sortie )
Genre
Développement
Édition
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme


titre Présentation

RoboCop ! Ahhhhh ROBOCOP quoi !!!

RoboCop, film de Paul Verhoeven en 1987,
chef-d'oeuvre en son temps, nous relate la vie d'Alex Murphy, policier qui, après une intervention, est assassiné par les membres d'un gang de criminels Ramené a la vie par l'OCP (Omni Consumer Product) sous forme de super flic cyborg avec un pistolet super puissant il fera régner la justice dans la ville de Detroit.

Le RoboCop de 2003 est un FPS classique reprenant les codes des meilleurs du genre, balles et armure à récupérer dans des caisses, visée à la souris (possible au clavier. beurk).

titre Let's GO !

La musique du menu est une espèce de sample techno sous acide, j'ai perdu l'oreille droite. Pas grave, après avoir configuré les touches (sinon tout est configuré par défaut sur le pavé numérique), on lance notre première partie. Une superbe vidéo s'affiche alors. Moche, pixelisée et compressée à mort. Ça commence bien. Après un court debriefing notre mission démarre. Je trouve RoboCop très bien modélisé, ça sent bon tout ça !!

titre Level 1

Mission Principale : Restaurer l'ordre public.
Mission Secondaire : Évacuer les civils. Arrêter 10 Gangsters.

Le gameplay est basique, on avance, on vise, on zoome, on tue. Pas de sauts : RoboCop est trop lourd, et bien sûr aucune esquive, ce qui peut être frustrant quand plusieurs ennemis vous tirent dessus en même temps, votre armure diminue de façon indécente.
Mais tout est mou, RoboCop se déplace lentement. L'aide à la visée est incompréhensible quand beaucoup d'objets/ennemis/passants sont dans votre champ de vision.

Le zoom est pratique, mais il y a un zoom moyen et un grand, et il faut appuyer deux fois sur la touche zoom+ pour avoir le zoom le plus grand, et pour revenir à la vue normale, il faut appuyer deux fois sur la touche zoom-. Ce qui devait être pratique est au final pénible au possible. Le mieux est encore de sprinter (haha, sprinter !) vers les ennemis pour viser sans zoomer.

Certains ennemis, après leur avoir tiré dessus, lèveront les bras en disant : "je me rends." Une référence au film ? Non, les devs n'ont jamais dû le voir. Tuer des civils et des ennemis qui se sont rendus cause un dégradé rapide de l'image, mais ne fait pas baisser la vie ou l'armure. Je suppose qu'il y a des points bonus en négatif a la fin du level.

Pour les détails et textures, RoboCop a un train de retard, les textures minimalistes, très cubiques et détails grossiers, des jeux comme «007 Nightfire» sorti en 2002 ou «No One Lives Forever» sorti en 2000, pour ne citer qu'eux, sont largement au-dessus. Le rendu des explosions est comme le reste, moche.

Il n'y a quasi aucune musique in-game, heureusement car les seules musiques qui se déclenchent de temps en temps sont celle du menu. Et un autre sample censé mettre un stress au joueur ? Les doublages des ennemis sont horribles et je ne comprends pas pourquoi ils semblent tous sous THC, sans doute because "they got high" ^^. Puisque l'on en est aux bruitages, je tiens tout particulièrement a féliciter le service d'entretien des égouts, quand on ouvre une grille en fer, il n'y a aucun bruit et c'est à saluer.

Le level design est basique, un chemin principal et trois pauvres chemins qui ne servent ... à rien. Mention spéciale au clochard qui vous empêche de prendre un objet au sol, car il prend toute la place. Seule solution, attendre cinq minutes que le clochard soit sorti du couloir (il se déplace encore plus lentement qu'un gars décédé qui aurait été transformé en super flic robot). Ben du coup, on prend pas l'objet ! mdr

J'ai tenté dans un effort surhumain de jouer le plus possible. Mais arrivé dans les égouts, vous avez un "mini BOSS" : Le RAT GÉANT. Tellement RoboCop. OK, on va s'arrêter là.

Des bugs ? Les ennemis tirent a travers les murs ... ou tournent à 360 degrés. Certains courent sur place... Il y en a sans doute d'autres, mais il aurait fallu continuer à jouer.

titre Pour ne pas rester sur une mauvaise note, il y a aussi des bons points

Le jeu s'installe sans problèmes sous Windows 11 a l'aide de Daemon Tool pour monter les CD. Le retour bureau ne pose aucun problème. Bon point ultime, ALT-F4 fonctionne au poil. A noter que le jeu se lance sans CD, il suffit de cliquer sur annuler. Vous n'avez cependant plus les vidéos. Je ne sais pas par contre si ça bugue après la première mission.

J'ai configuré le jeu en 800*600, les résolutions les plus hautes 1024/1280 avaient des bugs lors du briefing mais pas en jeu. Aucune amélioration visuelle à noter avec les plus hautes résolutions.

RoboCop a pourtant fait l'objet de plusieurs adaptations en jeux vidéo, mais celle de 2003 est sans doute la pire. Ce jeu est une erreur. Sans âme, il détruit le mythe RoboCop. Un gâchis du début a la fin. Je remercie Abandonware France qui (pour une première fiche) m'a fourni cette... purge. Abandonware de plomb.

Cruller



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure