Salammbô
Date de sortie
2003 ()
Développement
Distribution aux États-Unis
Systèmes
systeme systeme




titre Aspendius l'esclave au service de Salammbô

Un point and click old school... Ah, il paraît que ça fait snob et prétentiard de mettre de l'anglais au milieu de ses phrases. Je reprends ! Salammbô est un jeu d'aventure qui s'inscrit dans la tradition des jeux développés par Cryo depuis le milieu des années 1990. Vous incarnez Aspendius, en vue subjective (à la première personne) et en parcourant des aires géographiques selon le moteur éculé Omni 3D.

La situation à Carthage est confuse : La guerre contre Rome est d'ores et déjà perdue, et les mercenaires menacent de piller l'antique capitale en cas de non paiement de leur solde; L'homme fort de la cité Punique, Hamilcar, cherche à contenir cette fureur tandis que sa fille, la légendaire Salammbô, est tombée amoureuse du chef des mercenaires gaulois.

Vous, Aspendius, enchaîné et condamné à mourir au fond d'une oubliette, devez non seulement vous échapper de votre cellule, mais trouver le moyen de rallier les mercenaires pour quitter l'Afrique du Nord. Mais votre rencontre avec Salammbô vous transforme en singulier messager, alors que la guerre entre Carthaginois et anciens alliés semble imminente. A vous de jouer !

titre Les adieux d'une certaine conception du jeu d'aventure

Pour celles et ceux qui sont rompus aux jeux d'aventure ludo-culturels, de la trempe des «Versailles», «Chine», «Aztec», «Egypte» ou «Ring», le gameplay ne sera pas exotique : Vous allez devoir résoudre des énigmes et des puzzles, en circulant dans des zones où des personnages n'attendent que vous pour répondre aux questions ou pour vous permettre d'obtenir un objet convoité afin d' avancer dans le jeu. La plupart du temps, les dialogues font avancer les choses, et il faut prendre garde de ne pas dire n'importe quoi pour ne pas risquer le Game Over. L'inventaire accueille des objets ramassés ou reçus, et l'ensemble bénéficie de zones interactives précalculées : la main apparaît sur les objets à récupérer, et une image de mécanisme apparaît pour signaler l'interaction possible avec le personnage ou un objet avec des éléments à apporter via l'inventaire.

La plus grosse difficulté sera de ne pas se perdre, dans des lieux où plusieurs directions se confondent, et comme on ne bénéficie pas d'un mode "map" ou "avance rapide" pour se rendre directement là où on le souhaite, il se peut que vous perdiez quelques minutes précieuses en cherchant votre chemin, ou la tente du personnage qui est censé vous donner une recette ou vous aider à vous débarrasser de vos chaînes...

Le jeu rappelle l'univers de «Ring», avec les dessins de Druillet, et l'univers s'en rapproche, apportant une touche très mature à un jeu qui aurait pu sembler cibler un public de jeunes.

titre Conclusion

Lorsque l'opus Salammbô est arrivé dans les bacs, en avril 2003, Cryo avait disparu, et le jeu avait glissé vers The Adventure Company. Mais la patte de Cryo apparaît ici de façon nette. Le jeu ne révolutionne pas le genre (on a cependant renoncé à l'encyclopédie pour mettre l'accent sur l'aspect ludique au détriment de la culture) mais en prenant le temps de visiter, d'épuiser les dialogues, de mesurer les différentes solutions, il faudra compter une dizaine d'heures. Le jeu est davantage beau que captivant, mais on sent que les critiques (durée de vie, simplicité) contre les précédents titres ont été assimilées. Mais avec la mort de Cryo, c'est aussi une certaine expérience de jeu qui fiche le camp. Alors que le public s'apprêtait à bouder ce dernier titre ludo-culturel, les espagnols de Pendulo Studios lançaient un énorme pavé dans la mare avec «Runaway : A Road Adventure», dès le mois de mars 2003. Le jeu d'aventure old school (pardon, à l'ancienne) n'avait pas dit son dernier mot, ce genre allait même renaître avec de nouveaux studios et éditeurs.

titre Lancement

Réputé pour ses bugs ses retours sur le bureau, le jeu ne se lance pas sans le patch qui est présent sur la page de téléchargement. L'équipe des versions automatiques vous a concocté un setup qui fonctionne à condition de cocher la compatibilité avec XP, sur le menu "installer''. Cela dit, le jeu reste commercialisé en français également sur Steam, donc nous avons retiré tous les liens de téléchargement.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure