SuperKarts
Série
Année
1995 (Sortie FR)
Genre
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.65
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotes
562 votes


titre Introduction



Quand on pense à un jeu-vidéo de Karts, le premier qui nous vient à l'esprit, c'est bien évidemment Super Mario Kart.

Ce jeu à succès de Nintendo, dont le premier opus est sorti en 1992 sur SuperNes, fait partie des jeux les plus connus.


Pourtant, Nintendo n'est pas le seul studio de jeux-vidéos à s'être intéressé à la course de Karts.
En effet, beaucoup de studios
ont surfé sur le succès de Super Mario Kart Snes, et de nombreux jeux ont vu le jour notamment
sur ordinateur.



Parmi ces studios, il n'y en a un qui s'est particulièrement distingué étant donné qu'il a sorti trois jeux sur le thème du Kart
entre 1995 et 1997. Ce studio, c'est Manic Media Productions.


Trois jeux de Kart donc, et celui sur lequel nous allons nous pencher aujourd'hui qui est le tout premier: «SuperKarts» date ainsi de
1995.



titre Gameplay




«SuperKarts» est donc un jeu de course qui au premier abord, ressemble assez à Mario Karts mais il s'en
démarque par bien des points, lorsqu'on examine le jeu attentivement.

Dans le menu course, vous avez le choix entre quatre modes de jeu différents:

  • Le mode arcade:

  • Le but du jeu est de terminer le plus de courses possibles en moins de trois vies, en se qualifiant toujours
    dans les trois premières classes. Si vous n’êtes pas sur le podium, vous perdez une vie et vous devez recommencer la course.
    Au bout des trois vies c'est game over.

  • Le mode première ou deuxième partie de la saison:

  • Chaque partie correspond à une moitié de saison (c'est à dire à huit courses).
    Dans ce mode, vous enchaînez toutes les courses en accumulant le plus de points possibles dans le but d'être le premier au
    classement à la fin de la demie saison.

  • Le mode saison complète:

  • Les règles sont les mêmes que celles du mode précédent. La différence est que vous participez à
    toutes les courses (16 au total).

Dans le menu course, vous pouvez aussi choisir la difficulté, le nombre de tours à effectuer dans une course et mettre en
place le mode deux joueurs sur le même écran.

Vous commencez par choisir un personnage (ultra cliché d'ailleurs) incarnant un pays, avant de commencer à jouer.
Étonnamment, parmi les pays proposés (qui sont essentiellement des puissances économiques comme les Etats-Unis, la Grande
Bretagne, la Russie, le Japon, l'Inde...), ne figure pas la France!
Au moment de lancer la course, vous n'avez pas la possibilité de choisir votre Kart comme dans Mario Kart mais vous allez
bientôt comprendre pourquoi.

Chaque circuit a ses particularités: tremplins, sable, eau, obstacles...
Sur ceux-ci, vous pouvez ramasser des bonus que vous pourrez utiliser tout le long de la course: le Turbo, qui vous
permet d'accélérer un grand coup pour devancer vos adversaires; La super adhérence, qui vous permet de moins déraper
dans les virages; L'huile, que vous pouvez jeter sur la piste et dont le but est de piéger vos adversaires en les envoyant paître dans
le décor; Les bombes, dont l'usage évident est d'endommager les karts de vos concurrents.
Mais attention: si vous êtes en mesure d'utiliser ces bonus, les autres karts peuvent le faire aussi! Soyez donc vigilants!
Il existe aussi des bonus rajoutant des points au classement et des bonus qui vous donnent de la vie supplémentaire.
A tout cela il faut rajouter les bonus vous rapportant de l'argent (on reviendra plus loin sur la notion d'argent dans ce jeu).

Un point important à connaître: l'interface de «Superkarts» est un élément à prendre en compte car elle comporte des éléments
essentiels au gameplay, et sa connaissance se révèle obligatoire pour réussir les courses.
Elle vous donne notamment des informations sur la vitesse, l'état de votre kart, et le niveau d'essence.
Et oui! «Superkarts», c'est aussi un jeu de stratégie/ gestion car vous devez gérer le contenu de votre réservoir et les dégâts subis
par le kart. Plus les dégâts sont importants, moins votre kart pourra aller vite et plus il consommera de carburant.
Vous consommez aussi du carburant en utilisant les bonus de Turbo. De même si vous adoptez une conduite ultra rapide.
Heureusement, chaque circuit comporte un stand: cette zone (une voie parallèle au circuit) vous permet de vous ravitailler
en essence et de réparer votre kart. Dans ceux-ci, vous pourrez aussi ramasser des bonus.

Plus haut, je vous avais indiqué que vous pouviez ramasser de l'argent sur le circuit. En fonction de votre place à la fin de la
course, vous gagnez aussi de l'argent.
Et à quoi sert l'argent me direz-vous? Et bien à customiser votre véhicule!
En effet, entre chaque course, vous avez accès à un magasin où vous pouvez perfectionner votre moteur, améliorer la tenue
de route, augmenter la capacité du réservoir de carburant, et aussi renforcer la solidité du kart.
Vous avez aussi l'opportunité de racheter des bonus pour la prochaine course et de racheter (à prix d'or), des vies.
Vous pourrez, une fois vos achats effectués, sauvegarder la partie puis passer à la course suivante.
Ce système de customisation explique le fait que vous ne puissiez choisir votre kart au début de la partie.

titre Maniabilité


Le pilotage du kart est fluide et facile d'accès, que ce soit au clavier ou au joystick.
A noter que si vous voulez jouer avec un contrôleur, il vous faudra obligatoirement utiliser un joystick analogique, sans quoi
il sera impossible de piloter le véhicule, le jeu ne prenant en charge que ce type de contrôleur.

Un petit bémol toutefois: si vous heurtez un mur de plein fouet, vous restez souvent coincés et il est parfois difficile d'en
sortir, vous faisant de ce fait perdre la course.

  • L'intelligence artificielle:


  • Au niveau de l'intelligence de vos adversaires: si en difficulté basse elle n'est pas spécialement vive, en difficulté max les
    concurrents n'hésiteront pas une seconde à vous envoyer valser dans le décor!

  • Mode multijoueurs:


  • Un gros point fort de «Superkarts», c'est que vous avez à disposition deux modes multijoueurs:

    Le mode deux joueurs (à régler dans le menu courses avant de lancer une partie) qui se déroule à deux sur le même écran,
    se révèle plutôt amusant malgré le manque flagrant d'ergonomie quand on utilise tout les deux le même clavier.

    Le mode multijoueurs par réseau LAN, jusqu'à huit participants est très agréable et promet de bonnes soirées entre ami(e)s.
    Ce mode doit être activé d'une façon particulière au moment de lancer le jeu (voir la partie lancement).

    titre Technique


    Graphiquement, «Superkarts» est un jeu plutôt joli pour l'époque, avec de la vraie 3D texturée et quelques animations.
    On regrettera quand même la sur-pixellisation de certains sprites.

    Du point de vue de la musique, on peut constater une nette différence entre la version disquette et la version CD de «Superkarts».
    En effet la version CD contient une véritable bande son (en occurrence de l'électro), assez exceptionnelle qui donne beaucoup
    de dynamisme au jeu.
    Cette bande son est absente de la version disquette.

    titre Conclusion


    «Superkarts» est un jeu de course très réussi, dans la lignée de Super Mario Kart mais avec des choses en plus, comme le magasin
    et la gestion de l'essence et des dégâts, qui ajoutent une petite touche de réalisme.
    On notera le soin particulier apporté à l'aspect sonore du jeu, avec une superbe bande son, typique du milieu des années 90.
    Le mode multijoueurs est une belle surprise qui rend Superkarts plus attrayant encore.
    Donc pour conclure, on peut dire que Superkarts est un excellent jeu de kart, au gameplay soigné, et technologiquement
    satisfaisant.
    «Superkarts» donnera suite à deux autres jeux de karts: «Manic Karts» en 1995 et «Formula Kart» en 1997.

    En tout cas c'est un soft sur lequel on peut passer un très bon moment.

    titre Lancement


    Version disquette:

    Lancez l'application "KART.EXE" sous DosBox.

    Version CD:

    La version CD de Superkarts a un lancement un peu particulier.
    En effet, si le jeu ne nécessite pas d'installation proprement dite, il a besoin d’enregistrer les sauvegardes et les paramètres
    sur le disque dur.
    Malheureusement il n'y a pas de programme d'installation, et il n'est pas possible de choisir le chemin exact du dossier dans
    lequel les données seront enregistrées.
    Ce qui signifie qu'il va falloir que vous montiez un disque dur virtuel dans DosBox avant de lancer le jeu.
    Vous devez donc créer un dossier du nom de votre choix et désigner celui-ci dans DosBox comme un disque dur virtuel dont
    la lettre doit être obligatoirement C.
    Pour les commandes à taper dans DosBox, vous pouvez consulter les tutoriels de notre section dédiée "Dosbox.fr".
    Ensuite il vous suffira de monter l'image cd dans un lecteur virtuel avec Deamon Tools ou directement dans DosBox puis de
    lancer l'application "KART.BAT".
    Si vous avez du mal, encore une fois, n'hésitez pas à lire les tutoriels à votre disposition.
    Ces étapes faites, le jeu enregistrera de lui-même les fichiers de sauvegarde et de paramétrage dans le dossier que vous
    aurez préalablement désigné comme disque dur virtuel dans DosBox.

    Mode multijoueur par réseau LAN

    Au moment de valider la commande de lancement de "KART.BAT", rajouter à la fin de la ligne: /NET .
    Cette manipulation doit être effectuée par tous les participants.

    Bon jeu !



    titre Complétez cette fiche

    Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
    Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

    titre Liens divers

    Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
    - Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
    - La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








    Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


    Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure