Magic Carpet
Série
Année
Genre
Développement
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.72
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
689 votes


Comme son nom l’indique, «Magic Carpet» est un jeu de... Tapis volant. En voilà un concept ! Mais quand on sait que le jeu vient de chez Bullfrog, on est un peu moins étonné. Le jeu est arrivé sur nos écrans en 1994. Une période riche dans l’imagination des développeurs et «Magic Carpet» en est la preuve. Sous son air de FPS volant se cache un jeu très riche.

Le but du jeu est de récolter le mana tout en détruisant les ennemis de la carte. On va en distinguer deux grandes catégories.

Les monstres : relativement nombreux, c’est un bestiaire qui va évoluer dans les niveaux. Dans les airs, sur l’eau ou sur terre, le danger est partout. Certains aiment le contact, d’autres en revanche se feront un plaisir de vous tirer dessus avec diverses armes.

Les magiciens : eux aussi sont sur des tapis volants. Comme vous, ils possèdent des sorts, des forts, des ballons...

Ajoutons à cela des "civils".

Pour vous aider dans votre tâche, des sorts ! Vous êtes magicien, donc c’est tout à fait normal. Mais ne croyez pas que vous allez vous retrouver à transformer les monstres en lapins... La panoplie de sorts est incroyable. Si au début vous avez une boule de feu, au bout d’un moment votre inventaire va fortement s’agrandir. Eclairs, volcans, météorites, incendies… Là, nous avons des sorts d’attaques mais la défense existe aussi, bouclier, rapidité... Il est possible d’utiliser les deux boutons de la souris pour se battre, soit un sort par bouton. Vous pouvez mettre le sort que vous voulez sur chaque bouton, le choix se fait en passant par l’interface de la carte ('ENTER' ou bouton droit + gauche). Pour utiliser un sort, il faut de la mana. Celle-ci est importante dans le jeu et tout tourne autour d’elle. Comment avoir de la mana ? En construisant un fort et en l’upgradant avec le sort adéquat. Le fort va utiliser un ou deux ballons (suivant son niveau) pour récupérer la mana à travers la carte. A noter que le fort possède des hommes armés. Et d’où sort la mana ? Et bien parfois elle traîne sur le sol mais 90% de la mana d’une carte vient de la mort des ennemis. Mais récupérer de la mana n’est pas si facile quand des magiciens sont sur la carte avec vous. La mana ressemble à des boules. Pour qu’un ballon récupère une boule, il faut que celle-ci porte votre couleur. Un sort sert à modifier la couleur de la boule. Jaune c’est une boule neutre, sinon c’est soit la votre (blanche) soit celle d’un autre magicien (rouge).

La carte est très grande, elle possède toutes les infos qu’il vous faut. Tout y apparaît en temps réel. Votre radar en cours de partie va grandement vous aider à repérer la mana qui se balade sur le niveau ainsi que les ennemis. Il vous permet même de retrouver la route pour votre fort.

Techniquement, c’est impressionnant. La 3D est superbe et surtout une technique révolutionnaire est présente : le morphing sur le terrain en temps réel. Explication : vous utilisez un sort de volcan, vous visez le sol et de là sort un volcan qui va soulever le sol et former un cratère d’où vont sortir des projectiles en feu. Le sort qui creuse le sol va carrément fendre la terre en deux. En gros vous pouvez modifier intégralement le profil d’un niveau et tout ça en temps réel devant vos yeux. Mention à l’océan qui est superbe, on a pratiquement le mal de mer !

La musique quand à elle change en fonction de l’action passant de la musique orientale douce à une musique rythmée. Le son est présent pendant la partie. Ainsi, on entend le vent souffler, les badauds discuter en bas dans les villages... Tout est merveilleusement animé.

Niveau commandes, ca répond au quart de tour et le tapis permet de faire des prouesses. Le duo clavier / souris s’en sort encore une fois à merveille. Le pad est également géré ainsi que le joystick. Mais une autre option est également possible et celle-ci était plus que limitée pour les joueurs de l’époque. Le casque de réalité virtuelle ! Si déjà le mouvement pouvait donner la nausée sur un simple écran, le casque devait accentuer l’effet et plonger le joueur dans une expérience 3D époustouflante. Mais n’ayant pas testé la chose, je peux me tromper. A plus de 6 000 Fr à l’époque, c’était relativement limité pour le joueur.

Voici donc un jeu remarquable sur tous les points. On s’amuse et la durée de vie est grande. A noter que les screenshots que vous pouvez voir ne sont pas en SVGA. Une machine relativement puissante est demandée pour faire tourner le jeu dans cette résolution. Si vous pouvez le faire, appuyez sur 'R' en cours de jeu.


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier CARPET.EXE. Pour choisir la langue des textes, effacez LANGUAGE.INF avant de démarrer le jeu. La version CD va automatiquement créer un répertoire sur le disque dur virtuel pour la configuration et la sauvegarde.

Pensez bien à régler le cycle CPU en fonction de votre machine, «Magic Carpet» est très sensible à ce chiffre, surtout quand vous avez beaucoup de monde à l’écran.

Pour lancer la démo, exécutez le fichier CARPET.EXE.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure