Privateer 2 : The Darkening
Titre provisoire
Darkside
Série
Année
1996 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.72
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
774 votes


titre Présentation

«Privateer 2 : The Darkening» est le second épisode de la série «Wing Commander Privateer».
L'histoire commence par une longue introduction de type cinéma, toutes les séquences cinématiques traitant de l'histoire sont désormais filmées avec des vrais acteurs en chair et en os, certains d'entre eux étant très connus.
En effet, l'éditeur du jeu (Origin) avait déjà fait mouche avec le très bon «Wing Commander III» et l'excellent «Wing Commander IV» en regroupant sur de vrais plateaux de cinémas une pléiade de stars.
Pour ce jeu, il y a moins de cinématiques que les autres titres mais nous avons droit à Clive Owen, John Hurt, Christopher Walken, Mathilda May, Jürgen Prochnow et David McCallum, rien que ça et tout en français avec un doublage de très bonne qualité (à l'époque du jeu, c'était encore peu répandu).

Vous vous retrouvez donc dans un bar au début de la partie sans trop savoir ce qu'il faut faire à part qu'il vous faut acheter un vaisseau.
Ben oui, mais un vaisseau ça coûte cher et visiblement vos finances sont très limitées et ne vous permettent de vous équiper que du strict nécessaire.
Il va donc falloir gagner sa vie car dans l'espace, on ne peut pas dire qu'elle soit rose.
Entre les pirates qui se baladent, les chasseurs de primes, les messages de détresse, les escortes, la police, il y a à faire et ça se bouscule.
Cet épisode est très différent de tous les autres. Déjà, son univers n'a aucun rapport avec la série des «Wing Commander». Finie la Confédération, finie la guéguerre avec les gros chats, tout disparait pour laisser place à un autre univers.
L'espace du jeu consiste en un ensemble différentes planètes / stations qui font du commerce, le commerce étant la clé de voute de ce jeu pour progresser.
En effet, vous pouvez acheter / vendre diverses marchandises toutes plus ou moins légales selon la destination que vous leur donnerez ou selon les patrouilles que vous rencontrerez.

Pour mieux y arriver, il faut perfectionner son vaisseau en rajoutant des armes, des boucliers, des générateurs et j'en passe, la liste des options est énorme, tout comme la quantité de vaisseaux proposés. On est loin du premier épisode qui se limitait à une poignée d'appareils.

Que dire d'autre sinon que pour gagner de l'argent, le commerce n'est pas la seule solution, on peut aussi accepter des missions de diverse nature soit se contenter de sillonner l'espace en branchant son radar à l'écoute des messages.
Si les missions sont nombreuses, il y a quand même la trame principale de l'histoire qui consiste à découvrir qui vous êtes et si vous avez un but.
Nombreuses seront les épreuves à passer pour progresser et en apprendre un peu plus, mais le jeu offre un liberté inégalée dans le sens où vous pouvez choisir de suivre l'histoire quand vous le voulez. La durée de vie est tout simplement énorme, des dizaines d'heures jusqu'à l'infini, puisque le jeu ne se termine jamais.


titre Commandes

Les commandes clavier et Joystick sont assez intuitives, mais il y en a une d'indispensable qui n'est pas forcément évidente à trouver : en vol, pour afficher la carte de navigation et donc sélectionner votre destination, il faut appuyer sur 'ALT'+'N'..


titre Technique

La version DOS marche sans problème sous DosBox 0.72, il suffit d'installer le jeu depuis DOSBox. Lancez le fichier INSTALL.EXE de l'image disque. Après l'installation, allez dans le répertoire créé sur le disque dur virtuel et lancez DARK.EXE.

A noter que la version DOS est limitée au mode VGA (640x480).

Il existe un patch officiel pour le jeu DOS qui résout quelques incompatibilités graphiques pendant les vidéos et des problèmes avec les joysticks de type Thrustmaster.
Pour installer le patch, il suffit de décompresser le fichier du patch dans le répertoire où vous avez installé le jeu puis de lancer le fichier PATCH.BAT (sous DOSBox ou sous Windows, peu importe).
Ce patch ajoute aussi de nombreuses fonctions au jeu, dans tous les cas il vaut mieux l'installer.

Il existe aussi un patch non officiel qui permet de transformer le jeu en version Deluxe fonctionnant sous Windows.
Cette solution nécessite de modifier le CD1 du jeu et de le graver pour pouvoir l'installer.
La manipulation est un poil plus complexe, tous les détails sont sur le site

http://www.wcnews.com rubrique Resources/Files/Privateer2 (DOS to Windows patch v2.0)
ou sur le site direct (en anglais)
http://originalthp.solsector.net/privateer2win95

Le taux de réussite complète de cette méthode n'étant pas garanti, mieux vaut utiliser DOSBox si vous ne maîtrisez pas trop la technique.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure