The Colonel's Bequest - A Laura Bow Mystery
Titre provisoire
Murder in the Southern Quarter
Année
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.65
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
495 votes


Roberta Williams, conceptrice de la série des «King's Quest», a changé de fusil d'épaule en 1989 et s'est lancée dans la création d'une aventure atypique. Dans ce jeu édité par Sierra, vous êtes Laura Bow, une jeune étudiante qu'une amie a invitée à passer quelques jours dans la maison de son oncle. Celui-ci a convié tous les membres de sa famille à se détendre chez lui. A l'issue du repas de retrouvailles, le colonel abruptement aborde un sujet délicat : sa mort prochaine et le partage de son héritage. Tous les convives semblent animés d'une convoitise malsaine, déjà souffle le vent de la discorde... Bien vite, le vent devient tempête lorsque sont découverts les premiers cadavres.

Interface et graphisme correspondent à ceux de «King's Quest IV». Les commandes devront être tapées au clavier, les graphismes en 16 couleurs sobres mais élégants vieillissent plutôt bien. On se rend compte bien vite que le jeu s'articule autour de la recherche d'informations. Pour lever le voile qui recouvre le passé et les motivations des invités, vous aurez à conduire avec habileté moultes conversations et aussi à en surprendre. Bien que le départ semble très convenu, l'intrigue s'enrichit rapidement au fur et à mesure des découvertes : chacun a quelque chose à se reprocher... L'ambiance étouffante de huis-clos est très bien rendue grâce à l'emploi intelligent de la musique et à la bonne qualité des textes. De plus, le temps est décompté selon les actions que vous effectuez, ce qui est propre à vous donner des sueurs froides. On peut tout de même reprocher le manque d'originalité des énigmes à base de manipulation d'objets; les amateurs des «King's Quest» auront un sentiment de déjà-vu. L'importance accordée aux dialogues rend les personnages plus consistants, tous très typés sans (trop) sombrer dans la caricature. A ma connaissance, c'est le premier jeu à mettre autant d'emphase sur la personnalité des personnages. L'impression de "vivre" réellement une belle aventure (et non pas une succession de casse-têtes) est renforcée. De par son intrigue digne des romans d'Agatha Christie et son style de jeu novateur, «The Colonel's Bequest» s'avère un excellent produit malgré sa durée de vie trop courte. En tant que pionnier des "huis-clos virtuels", il inspirera d'autres classiques comme «Croisière pour un cadavre».


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier SIERRA.COM. Le jeu est cracké: ne touchez pas le joystick ou la souris jusqu'à la demande d'identification d'empreinte digitale, à ce moment appuyez sur 'ENTREE'.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.

  Informations diverses
    Infos éditions, compils...
    Médias
    Crédits
    Avis & Comments (0)
    Astuces (1)
    Solution du jeu

    Screenshots (47)
    Covers (2)
    Scans disques (1)
    Vidéos (4)

    Télécharger le jeu
    Divers
Gabriel Knight (Codes), Klaymen (Covers, Scan disquettes), Zharkol (Commentaire)





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure