PC GAMER

79 numéros recensésPuce 1994PuceEtats-Unis
En 1993, le groupe Future Publishing domine plus que largement le marché de la presse vidéo-ludique au Royaume-Uni. Comment aller plus haut ? En s'attaquant au marché américain, évidemment. Le magazine [src_16,PC Gamer] a peine lancé, son rédacteur en chef, Matt Bielby, part aux Etats-Unis étudier le marché local. Plutôt que de partir de zéro, Future Publishing choisit une solution plus sûre : racheter le groupe GP Publications, stopper la publication de son magazine PC Entertainment et s'en servir comme base pour [src_157,PC Gamer], un magazine qui n'a de commun avec son homonyme anglais que le nom et les grandes lignes de la maquette. A son lancement, en mai 1994, on y retrouve l'essentiel de l'équipe de PC Entertainment, et le sommaire est plus complet et abouti. En juin 1995, coup de tonnerre : Chris Anderson, le fondateur et propriétaire de Future Publishing, vend sa société à Pearson PLC mais conserve sa filiale américaine qu'il rebaptise Imagine Media et dont il déménage le siège de la Caroline du nord à San Francisco, ce qui augmente significativement ses frais de fonctionnement. Quelques mois plus tard, chose pour le moins étonnante, c'est un Anglais, Gary Whitta, qui devient rédacteur en chef, sans doute dans le but d'injecter au magazine le ton plus jeune et décontracté de la version britannique. Cette opération va parfaitement fonctionner : à grands coups de couvertures sur Star Wars, Duke Nukem ou Lara Croft en bikini, PC Gamer s'empare des parts de marché du vénérable Computer Gaming World et devient en 1998 la revue de jeux PC la plus vendue aux Etats-Unis. En 1999, ils absorbent leur concurrent PC Games. Cette même année, Chris Anderson reprend le contrôle de Future Publishing, qui vient de quitter le groupe Pearson. En 2000, Gary Whitta laisse sa place à Rob Smith, ex-PC Accelerator, et récupère les abonnés de ce magazine, ce qui n'augure rien de bon sur leur ligne éditoriale.

Pour en savoir plus