ST MAGAZINE

127 numéros recensésPuce 1985 1998PuceFrance
ST Magazine marque les débuts du groupe de presse Pressimage fondé par Godefroy Giudicelli. Il est lancé en septembre 1985, soit peu de temps après l'arrivée des Atari ST en France. Après des débuts difficiles (premier numéro brouillon, interruption de plus de six mois en 1986), le magazine atteint sa vitesse de croisière en 1987, sans toutefois suivre un rythme régulier - certains numéros durent un mois, d'autres deux. Destiné aussi bien aux utilisateurs novices qu'aux bidouilleurs et aux professionnels, ST Magazine est principalement composé d'un gros tiers de listings, un autre gros tiers d'actualités et de tests de matériel et de logiciels professionnels, et de quelques pages sur les jeux en fin de magazine. Stéphane Lavoisard prend en charge cette rubrique dès janvier 1987, un an avant le début de la parution de Génération 4. On notera aussi le court passage de Michel Desangles, fan inconditionnel du ST, et de Bruno Bellamy, avant que Joystick Hebdo n'apparaisse. Pour ST Magazine, le succès est au rendez-vous : fin 1988, c'est le quatrième magazine informatique de France, derrière SVM, Tilt et Am-Mag. Fin 1989, ils tentent même une timide ouverture vers les autres micros 16 bits. Une nouvelle formule est tentée au numéro 52 de juin 1991, mais face aux réactions négatives de son lectorat, l'équipe revoit sa copie au numéro suivant : nouveau logo, nouvelle maquette plus colorée et assez proche de celle de Génération 4, une disquette de démos offerte chaque mois, et un recentrage sur le ST et les autres modèles d'Atari (Lynx, Jaguar, Falcon). Néanmoins, le déclin du ST et la baisse du nombre de sorties se ressentent, et de 148 pages en janvier 1992, la revue tombe à 84 pages en fin d'année. En 1994, ST Magazine est déficitaire, mais Godefroy Giudicelli y reste attaché. Il reçoit alors l'aide d'un autre Godefroy, Godefroy de Maupeou, journaliste de l'équipe, qui lui propose de reprendre le magazine. Pour cela, il fonde sa société "La Terre du milieu" pour importer du matériel pour ST, ouvrir deux boutiques dédiées à Atari et organiser un salon informatique à Paris - et financer ainsi la publication de ST Magazine. Il devient rédacteur en chef en février 1995. La formule fonctionne, et en février 1997, ST Magazine passe entièrement sous le contrôle de "La Terre du milieu", avec le soutien logistique de Pressimage. Cette nouvelle version de ST Magazine ne traite quasiment plus de jeux, mais de programmation, d'infographie, de création musicale et de systèmes d'exploitation alternatifs comme Linux. Faute de trésorerie, et en raison de la concurrence inattendue de StraTOS (apparu en 1997) qui le prive d'une partie du peu de lecteurs et de publicités qui lui restent, ST Magazine cesse sa parution en 1998.

Chose pour le moins surprenante, ST Magazine renaît de ses cendres en 2003 avec une nouvelle formule trimestrielle vendue uniquement par abonnement, mais sa parution devient erratique à partir de 2005 et s'achève en 2010.

Pour en savoir plus