OPERA SOFT

1987 1990PuceEspagne
Autres noms : Operasoft S.A., PERA SOFT S.A.
Développeur espagnol basé à Madrid, Comunidad de Madrid (1987). Opera Soft est né de la dissolution du studio espagnol Indescomp. Opera Soft est spécialisé dans les jeux pour micro-ordinateurs familiaux 8 bits (Amstrad CPC, Spectrum, MSX...) et opère des conversions 16 bits (Atari ST, Amiga ou PC) de certains de ses titres. Son premier jeu, Livingstone Supongo, sera édité au Royaume-Uni par Alligata Software sous le nom de Livingstone I Presume, suivant le bon mot (sommes toutes risible) de Stanley. Savorgnan de Brazza, mon corréligionnaire, rules (private joke) ! Parmi les titres marquants de la société, on note Last Mission, La Abadia del Crimen (L'abbaye du crime, en référence au Roman de la Rose d'Umberto Eco) ou encore Corsaires. Anticipant la crise des petits studios due à la disparition quasi-totale du marché des machines 8 bits, le studio se retire et ferme ses portes au début de l'année 1990. R.I.P. Trivia 1 Parmi les programmeurs du studio, on note par exemple la présence de Paco Suarez, à l'origine de La Pulga ou encore Gonzalo Suarez, qui quelques années plus tard travaillera pour Pyro Studio, où il sera chef de projet sur le jeu Commandos, derrières les lignes ennemies. Trivia 2 le nom de la société apparaît d'abord en un mot, puis un espace s'insinue entre Opera et Soft. Après ce premier temps, le nom de la société apparaît de plus en plus souvent capitalisé (on prend de l'importance et de la hauteur avec du haut de casse, n'est-il pas ?), avec dans certains cas, un O initial accentué.

Pour en savoir plus

Jeux (2)

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.