Fiche de la compagnie Visionary Media (VMI)
NomVisionary Media (VMI)
Autres nomsVisionary Media, Inc. (Etats-Unis)
PaysEtats-Unis
Création1989
Rôle(s)Développement
Développeur américain basé à Corte Madera, California (1989).

En dehors de ses développements non directement tournés vers l'industrie du jeu, Visionary Media s'est d'abord fait connaître par des titres pour console familiale Philips CD-i. Même si la société n'est pas nommément créditée dans la réalisation de «ABC Sports Golf Presents: The Palm Springs Open», elle a effectivement développé ce titre pour la société américaine Fathom Pictures. Si l'on en croit l'accroche du jeu sur sa jaquette, il s'agirait du premier jeu de golf faisant évoluer des golfeurs réels sur un parcours réel, d'où la technologie utilisée qui est qualifiée de "video on video technique".

«Earth Command», le titre suivant de la société, semble encore plus ambitieux. Il vous place à bord d'une station orbitale des Nations Unies qui vous permet de surveiller la Terre et de la sauver des périls qui la guettent, d'origine naturels ou humains. Le jeu est parsemé de séquences en "full motion video", ce qui apporte légitimité au module FMV de la machine et intéresse Philips Interactive Media au plus haut point. Le titre sera aussi développé pour Mac OS.

Passant du CD-i à la 3DO (voir Trivia), Visionary Media va produire un jeu de stratégie dans lequel il s'agira de vaincre Mira 12, un ordinateur dont l'objectif est d'étendre son emprise mondiale afin de supplanter le World Corporate Council (WCC). Un ultimatum est même lancé : si le WCC ne lui transfère pas ses prérogatives opérationnelles, la ville de Paris sera rayée de la carte. Vous l'aurez compris, on nage en pleine cyberculture et il s'agira de s'attaquer directement à Mira 12 en déjouant son pare-feu. Le titre du jeu, également disponible pour DOS, est sans surprises : «FIREWALL». Visionary Media s'enorgueillit d'avoir ici réalisé son premier titre d'envergure internationale, grâce à une distribution hors pair, celle de GT Interactive Software Corporation. L'édition du titre est quant à elle assez surprenante, puisque signée par LG Software, c'est-à-dire la division logicielle du "chaebol" sud-coréen (vous savez, les téléphones cellulaires, notamment).

Avec «Star Trek: First Contact» pour le compte de Microprose, Visionary Media se convertira définitivement au support PC mais le titre sera malheureusement annulé, comme vous le lirez sur sa fiche. Le dernier titre de la société sera un jeu d'action qui frise la catégorie des "advergames". Effectivement développé pour la division interactive du fabricant de jouets Hasbro, «Nerf : Arena Blast» est un FPS qui utilise le moteur de jeu d'«Unreal». Comme vous l'aurez peut-être déjà deviné, le titre est l'occasion pour le numéro 2 du jouet de décliner son catalogue d'armes à fléchettes Nerf. Ce sera le dernier titre connu de Visionary Media. R.I.P.

Le slogan Web de Visionary Media est : "Developing Entertainment Software Since 1989".

Ne pas confondre avec : Visionary Interactive.


Trivia
avec Visionary pour nom, on ne peux pas dire que la société ait eu le nez creux, cependant, on peut aligner deux pensées : connaissant la suite de l'histoire, il est très facile de critiquer ses choix a posteriori ; le passage par la case 3DO n'est pas forcément rédhibitoire, puisque quelques sociétés comme Crystal Dynamics ont su rebondir, et de belle manière.


Jeux développés








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure