Les news de LTF

News Découverte

Mindcraft, une lueur qui ne s'éteindra pas

Par Reggio 13/11/2022 1 commentaire


Bonjour à tous,

La semaine dernière, le jeu du mois a été mis en ligne, et une fois n'est pas coutume, cet abandonware est un immense classique qui a connu plusieurs portages avant d'être développé pour le PC en 1989 : The Magic Candle.

Ce jeu est considéré par les puristes comme un des plus grands jeux de rôle de la période qui a précédé l'âge d'or du CRPG. Alors que Donjons & Dragons avait lancé le jdr sur Apple II et Commodore, à l'aube des années 80, avec des titres comme Akalabeth, Wizardry, Ultima ou Bard's Tales, un passionné du nom de Ali Atabek avait été mordu par la passion suscitée par Ultima 2 : Il apprend le codage et les rudiments du développement et écrit un premier jeu en 1986.Rings of Ziflin est un jeu destiné aux novices - et se concentre donc davantage sur l'histoire et l'atmosphère que sur les tactiques et les statistiques. Il comporte de nombreuses "scènes cinématiques" amusantes qui établissent et maintiennent le scénario, ce qui revient à empêcher un nécromancien maléfique nommé Lord Dragos de trouver les deux anneaux de pouvoir et de les utiliser pour conquérir le monde.

Les joueurs n'ont pas la peine de créer des personnages et de lancer des statistiques, et les séquences de combat ressemblent plus à des mini-jeux d'arcade qu'à des combats tactiques. La majeure partie du jeu est consacrée à voyager entre les villes et, en cours de route, le personnage peut collecter des plantes, telles que des champignons magiques. Le jeu est un échec relatif, mais Atabek a déjà l'idée de lancer une trilogie avec des idées à foison. Et en créant sa propre société, Mindcraft (littéralement "Esprit"), il va marquer l'histoire du JDR.

Le premier de la trilogie "The Magic Candle" est généralement considéré comme le meilleur et est connu pour son scénario créatif et son abondance de mini-quêtes. L'essentiel est qu'un démon est piégé dans une bougie, mais une fois que la bougie brûle suffisamment bas, il s'échappera - et alors l'enfer se déchaînera. Comme Rings of Zilfin, The Magic Candle ne permettait pas aux joueurs de lancer leurs propres personnages, mais leur permettait de créer un groupe en sélectionnant des personnages non joueurs (PNJ) trouvés au château. Soit dit en passant, un "PNJ" désigne un personnage qui peut aider le joueur, mais qui ne peut pas être directement contrôlé ; il est plutôt contrôlé par l'ordinateur. Et il semblerait que c'est dans ce jeu que le principe du PNJ est créé.

Pour marquer cet événement, avec ce jeu de légende qui rejoint notre site, nous avons rédigé la fiche de Mindcraft et de son premier éditeurOmnitrend Software, société qui a édité des jeux sous la houlette de Maurice Molyneaux, un des pères de Pool of Radiance ! Hoagie a, de son côté, rédigé la biographie de Ali Atabek.

N'oubliez pas de jeter un oeil à Ambush at Sorinor, autre joyau de Mindcraft qui a rejoint notre liste de jeux hier.

Avant de se quitter, signalons que la fiche d'Ubisoft a été réécrite par Hoagie, et que nous avons également écrit la fiche de Deep River, éphémère société à qui nous devons H.U.R.L que nous vous conseillons de (re)découvrir.

Cette news s'achève, et nous nous retrouvons dans quelques semaines, avec d'autres jolies histoires de sociétés à vous narrer.
Les commentaires

Davistos83
le 13/11/2022 15:53
Merci
Ajouter un commentaire
Pour ajouter un commentaire, vous devez être connecté, ou vous inscrire à la zone membres.
> Connexion / Inscription
















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure