Flight Unlimited
Année
1995 (Sortie FR)
Développement
Distribution (France)
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.74
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
511 votes


A côté des simulations de guerre en navions, parfois simplifiées ou assez réalistes, parfois ultra basiques ou décourageantes face à la multiplicité des commandes, sont sorties des simulations de navion de tourisme : d'un côté les «Flight Simulator» déclinés en N versions, et de l'autre son concurrent.


titre Avignon en avion, on dépasse les piétons

Il s'agit de «Flight Unlimited», proposé par les studios de Looking Glass Technologies, et édité en France par Ubi Soft. C'est le premier épisode de la franchise, qui voit le jour un beau matin de 1995 sous système DOS. La présente version téléchargeable (édition spéciale) propose un contenu limité, mais suffisant pour se faire la main, et une idée du titre complet. Une sorte de démo quoi.
«Flight Unlimited» propose de prendre part à un envol sans combat guerrier : à comprendre que les avions que vous allez piloter sont juste là pour faire du voyage au dessus des champs, mais aussi quelques acrobaties comme des loopings. Si vous cherchez du combat, préférez un Falcon ou un F-22 plus adpaté.

Dans cette version de «Flight Unlimited», bien que limitée, vous aurez le droit de prendre part à quelques exercices du tutoriel proposé, mais aussi de participer au concours d'acrobaties, sans parler de la possibilité de survoler une seule des régions proposées. Bien sûr, parmi les avions en exemple, vous aurez le droit d'en prendre un : ce sera le jaune.
Vient alors le moment de s'envoler. Le jeu propose parfois le choix du démarrage : soit à terre depuis la piste de décollage, soit directement dans les airs. Les commandes de gaz sont assignées aux touches 0 à 9, et l'engin se pilote grâce aux flèches de direction. Il est possible d'utiliser un manche à balai (non testé), ce qui est logiquement plus pratique pour ce genre de soft. Une fois dans les airs, libre à chacun d'explorer son environnement, ou encore d'essayer de faire des loopings - pourquoi pas des crashs, c'est virtuel.

«Flight Unlimited» propose tout un menu de configuration afin de paramétrer autant l'environnement physique que technique. Des variations sur le vent, ou la qualité des graphismes, il suffit d'aller s'amuser dans le menu pour changer les options disponibles, et rendre le jeu plus ou moins beau, comme plus ou moins difficile.
Sans compter que le contenu de cette version est limité, «Flight Unlimited» reste un jeu correct, mais pas transcendant. Avec une jouabilité qui réagit bizarre aux flèches du clavier. Disons que si vous n'y connaissez rien, le titre pourrait vous rebuter, car si les commandes sont peu nombreuses, il est souvent difficile de diriger son avion avec une grande précision. Pour preuve l'exercice ou il faut caler son engin à une certaine altitude + vitesse + angle durant 10 secondes, et qui fut bien plus que périlleux. Mais la réalisation reste somme toute correcte, avec des graphismes assez fin, et une animation précise et particulièrement fluide sous DOSBox. Il reste que le titre ne propose pas beaucoup d'action et de diversité, et un intérêt qui se limite vite à son plus simple appareil, certes pas donné à tout le monde : tenter de voler tout droit. Mais les sensations ne sont pas transcendante, et on s'ennuie un peu assez rapidement.
Il reste que «Flight Unlimited» est un titre a essayer, ne serait-ce qu'à comparer avec son concurrent direct qu'est «Flight Simulator 5», mais à en lire les différentes critiques, à versions égales, ce dernier de chez Microsoft serait, entre autre, plus vaste et plus complet. A chacun de trancher son avis, et choisir sa simulation qui lui plaît le mieux !


titre Lancement sous DOSBox

Tout d'abord, ouvrez votre fichier de configuration DOSBox, cherchez la ligne "machine" de la section "[dosbox]" et donnez-lui la valeur "vesa_oldvbe" (sinon, écran noir et plantage au démarrage). Tant que vous y êtes, poussez le nombre de cycles au maximum : le jeu est gourmand en puissance.
Exécutez le fichier INSTALL.BAT de l'image disque. Après l'installation, allez dans le répertoire créé sur le disque dur virtuel et exécutez FLIGHT.BAT.

Il semble que le programme d'installation est buggé : contrairement à ce que prétend la notice, on ne peut pas y choisir la langue du jeu (alors que l'anglais, le français et l'allemand sont disponibles sur le CD). Seul l'anglais est disponible par défaut. Après plusieurs trifouillages, j'ai compris comment y remédier. Pour gagner du temps, décompressez l'archive de notre section Goodies dans la racine de votre disque dur virtuel : vous pourrez sauter l'étape d'installation et jouer en français.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure