Street Racer
Année
1997 (Sortie FR)
Genre
Développement
Conversion (PC)
Edition
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
465 votes


titre Présentation

«Street Racer» est sorti sur Super NES en 1994. Ce jeu s'inspirait ouvertement de deux des plus gros classiques de la console 16 bits de Nintendo. D'un côté, «Super Mario Kart», puisque c'est un jeu de course représenté de la même manière. De l'autre, comme son nom le suggère, «Street Fighter II» : parce qu'on peut choisir son pilote parmi 8 personnages (plus un caché), tous assez folkloriques, avec leurs décors, leurs musiques... Et parce que ça castagne dur ! En pleine course, on peut frapper ou tirer vers l'avant, frapper sur la gauche ou la droite, et sauter pour éviter les pièges posés sur la route. En s'entraînant, on remarque que les circuits sont vraiment petits : il n'y a pas de grande ligne droite pour souffler ou reprendre de la vitesse, les virages sont rapprochés et souvent très serrés. Pour rattraper du retard, il n'y a donc qu'une solution : taper ! Les coups pleuvent, les dommages sur les voitures affectent leurs performances, et la route est jonchée de bonus, mais aussi des bombes. Bref, on tient là la course la plus brutale depuis «Road Rash», bien que l'ambiance soit ici plus détendue. Un autre mode de jeu, le "rumble", se déroule dans une arène ronde. Le but est faire tomber les panneaux au bord du circuit et d'y précipiter les concurrents. Le dernier qui reste sur le cercle a gagné ! Un grand absent toutefois : le mode "Soccer", présent sur Super NES, qui permet de jouer au foot avec ses bolides (comme dans «Wild Wheels» d'Ocean).

«Street Racer» a été adapté sur PC en 1997, c'est donc un des derniers jeux sous DOS. Heureusement, cette version ne fait pas du tout vieillotte, car on peut choisir la résolution, du VGA au SVGA. En haute résolution, c'est évidemment bien plus fin et agréable à l'oeil. Les programmeurs ont aussi eu la bonne idée de laisser aux joueurs le choix de la section de la fenêtre lors des parties à deux : horizontale ou verticale. Il est aussi possible de visualiser la course non pas du coffre des véhicules, mais en hauteur, en 3D isométrique, un peu comme dans «Skid Marks» sur Amiga. C'est joli, mais moins pratique à maîtriser. Dernier point, et non des moindres : si vous avez des joypads (de préférence à 4 boutons), on peut jouer à 4 devant le même écran ! Curieusement, aucun type de réseau n'est pris en compte. La bande-son sur CD-audio est sympathique, j'aime particulièrement le remix de la "Chevauchée des walkyries" du pilote allemand. Quant à l'animation, elle est impeccable, même en SVGA. Si vous cherchez un jeu de course entre amis qui défoule bien, inutile de chercher plus loin, «Street Racer» fera très bien l'affaire, même s'il faut un peu de temps pour s'habituer à sa jouabilité plus orientée "baston" que la moyenne.


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier INSTALL.EXE de l'image disque. Après l'installation et la configuration, allez dans le répertoire créé sur le disque dur virtuel et exécutez SRACER.BAT.
Pensez à reconfigurer les touches du clavier à chaque chargement : les touches par défaut ne sont pas pratiques.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure