Tracer
Année
1996 (Sortie US)
Edition
Systèmes
systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
523 votes


titre Présentation

Bien que cela ne soit pas d'un très grande utilité dans ce type de jeu, «Tracer» est doté d'un scénario situé dans une année future (je ne sais plus trop laquelle, mais il y a 4 chiffres et ça commence par un 2), avec des hackers qui infiltrent des systèmes informatiques modélisés en 3D. Bon, évidemment, cela fait penser aux clichés en vigueur dans les années 90 sur les hackers et la réalité virtuelle, comme on a pu le voir dans «The Lawnmower Man», mais heureusement «Tracer» a un peu plus à offrir. Il reprend des éléments de plusieurs jeux de réflexion («Pipe Mania», «Time Race», «Chip's Challenge») et les accomode à la sauce Playstation.

Chaque niveau est constitué d'un plateau quadrillé sur lequel il faut placer des dalles carrées pour avancer jusqu'à la sortie. Les quatre côtés de la dalle ont une couleur bien précise, et deux dalles ne peuvent se toucher que si leurs arêtes communes ont la même couleur. On dispose au départ d'un stock de dix dalles que l'on peut sélectionner et faire pivoter à loisir. Ce ne sera jamais suffisant pour atteindre la sortie, aussi faut-il paver un chemin jusqu'à un lot de dalles supplémentaires. Les choses vont se compliquer rapidement. Tout d'abord certaines zones du plateau se situent à un cube de hauteur, on ne peut y accéder qu'en passant sur un demi-cube, ou depuis une autre zone en hauteur. Pour cela, il y a un bonus pour activer une plate-forme coulissante, qui peut aussi servir à traverser des zones non quadrillées. Il y a aussi des verrous à ouvrir à l'aide de clés. Dans les niveaux supérieurs, les dalles sont hexagonales ce qui complique encore les choses. Mais j'avais omis un point essentiel : dès que vous avez posé une dalle, le virus Tracer commence à grignoter les dalles posées, et s'il vous rejoint, couic, une vie en moins. Cela peut nuire à l'intérêt du jeu : au début, il est difficile de planifier efficacement son chemin, et ensuite, on n'a plus trop le temps de réfléchir. «Tracer» est donc plus un jeu de réflexes que de réflexion.

La réalisation est correcte : graphismes en 3D en haute résolution, personnages bien modélisés, éléments de jeu clairs et reconnaissables, musique techno... Encore un bon point : il y a un tutoriel de quatre niveaux pour découvrir les subtilités du soft, et un éditeur de niveaux si les 50 de bases ne suffisent pas. Un mode multi-joueurs était également prévu mais ne semble pas avoir été terminé.


titre Lancement

«Tracer» est un jeu conçu pour Windows 95. Il fonctionne très bien sous Virtual PC + Windows 98. Attention, la version que nous vous proposons ne contient pas de pistes CD audio : il faut donc choisir "Play music from hard drive" pendant l'installation.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure