Eradicator
Année
1997 (Sortie FR)
Développement
Distribution (Europe)
Systèmes
systeme
Multijoueurs
Dosbox
Compatible avec la version 0.74
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotes
421 votes




Eradicator est un FPS un peu particulier, puisque par défaut il s'agit d'un TPS ou Third Person Shooter, reprenant une vue à la Space Harrier, mais cette fois dans un environnement 3D. Comme cette vue était un peu inhabituelle pour ce genre de jeu, et pour tout dire assez peu pratique pour viser (la caméra se trouvant non derrière l'épaule du personnage, mais assez loin derrière lui), il est possible de passer à tout moment d'une vue FPS à une vue TPS.


titre L'histoire

Il y a plusieurs siècles...
La planète Ioxa possède 3 lunes (Pyxis, Eyre et Quod) qui ont la particularité d'être les seuls endroits de l'univers où l'on trouve du Mazrium, élément indispensable pour l'ensemble de la galaxie, car source d'énergie puissante et propre sur laquelle est basée l'ensemble de la technologie galactique, sans parler des ses qualités regénératives très utilisées en médecine.
Bien sûr les Ioxiens profitèrent de ce monopole pour avoir une avance technologique et un contrôle total sur la quantité de Mazrium en circulation.

Face au tarifs prohibitifs du Mazrium, plusieurs systèmes solaires s'allièrent et lancèrent une armada pour tenter de prendre le contrôle des lunes d'Ioxa. Mais l'armada se heurta à un champ d'énergie ionique provenant de la planète et la protégeant ainsi que ses 3 lunes. L’Armada allait abandonner quand quelque chose ou quelqu'un coupa le champ protecteur depuis la surface de la planète (les guerriers Treydans prétendent qu'il s'agissait d'un de leur soldats surentrainés, nommé Brakk).
Profitant de la coupure, l'armada pilonna et détruisit la plupart des citadelles Ioxiennes. Lorsque la dernière citadelle allait être attaquée, les Ioxiens lançèrent ce qu'on nommera ensuite la "dernière frappe" : une vague d'énergie mêlée de particules de Mazrium isotope hautement radioactif balaya la planète, y détruisant plus de 90% de la faune et de la flore, balayant une grosse partie de l'armada... et laissant la dernière citadelle vide de toute vie dans le nuage toxique qui enveloppa la planète pendant plusieurs siècles.
L'Alliance des 3 peuples ayant vaincu les Ioxiens se partagea les lunes, chacun exploitant la sienne à sa façon, le Mazrium fut largement disponible dans toute la galaxie et la technologie évolua vite.

Il y a quelques jours :
une montée d'énergie a été détectée au coeur de l'unique citadelle intacte sur Ioxia, une équipe de mercenaires cyborgs a été envoyée sur place. Peu après son arrivée l'escouade a été anéantie, et une vague d'énergie semblable à la 'dernière frappe' recouvrit la planète ainsi que ses 3 lunes, puis le bouclier de protection ionique a été réactivé. La production de Mazrium s'est donc brutalement arrêtée et la galaxie risque de sombrer bientôt dans le chaos.
Aucune armée ne peut passer le bouclier, mais un combattant isole devrait pouvoir s'infiltrer.


titre Les personnages

3 personnages sont disponibles, avec un gameplay différent pour chacun :
- Kamchak est un guerrier Treydan, un humanoïde reptilien très résistant aux dommages mais un peu lent.
- Eleena Brynstaarl est une humanoïde féline, il s'agit d'une mercenaire employée par la Guilde Minière Universelle au cas ou Kamchak échouerait à détruire les défenses Ioxiennes. Elle est rapide et saute plus haut, mais est relativement fragile aux dégâts.
- Dan Blaze : ce cyborg est un mineur indépendant, basé sur la lune Quod. Son corps cybernétique lui a évité la mort, mais il doit trouver un moyen de quitter cette lune où il est le seul survivant, puis rejoindre la planète Ioxia et détruire le générateur de bouclier pour pouvoir partir, c'est un personnage équilibré entre vitesse et la résistance, doté de bonnes capacités pour le combat au corps à corps.


titre Réalisation

Un mode multijoueur permet de jouer à 8 en réseau IPX, en mode coopératif ou en Deathmatch. On peut aussi affronter un autre joueur par liaison série ou modem.
Côtés graphimes c'est dans la norme des FPS de l'époque : VGA 256 couleurs, textures lisibles... en 1997 commençaient à arriver des FPS en SVGA mais ils étaient encore rares car gourmands en ressources.
Les musiques CD sont parfaites pour l'ambiance et les bruitages sont plutôt réussis.
Côté contrôles, tout y est : clavier(avec ré-attribution des touches) souris avec 'mouse-look' et inversion possible de l'axe...

En fait ce FPS est plutôt bien réalisé, corrigeant beaucoup des défauts de ses prédécesseurs... un produit bien finit mais manquant horriblement d'originalité, surtout pour un jeu sortit aussi tard (en 1997 la mode était à la vraie 3D : «Quake» était déjà là, et «Unreal» n'allait pas tarder, manque d'originalité qui n'était pas compensé par le côté technique, réussi certes, mais pas innovant (à part la vue à la 3eme personne).


titre Technique

Eradicator fonctionne bien dans Dosbox 0.74



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure