Pandemonium 2
Série
Année
1998 (Sortie EUR)
Développement
Distribution
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
420 votes


titre SCENARIO

Dans cette suite à «Pandemonium», le joueur a encore le choix de contrôler, à chaque niveau, ou bien la jeune apprentie sorcière Nikki, ou le fou Fargus qui est accompagné par Sid (un bâton parlant/arme qui n'a pas sa langue dans sa poche).
Dans le monde de «Pandémonium», c'est l'année du fromage, et la venue de la Comète des Possibilités Infinies (TM) est prédite par le grand prophète Nosewasinit.

Évidemment, Nikki et Fargus sont intéressés par ce que cet évènement peut leur apporter, mais ils ne sont pas les seuls. La perfide Reine Zorrscha veut l'utiliser à ses propres fins, alors nos héros ont tout intérêt à atteindre la comète en premier...

Comme pour «Gex3D» (un autre jeu Crystal Dynamics), ce scénario loufoque n'a aucune importance dans le jeu lui-même et laisse la place au gameplay.


titre GAMEPLAY

Tout comme dans «Gex3D», on rentre dans les niveaux à travers un niveau "carrefour", à travers des portails, et on doit collecter des items pour arriver aux niveaux suivants. La différence majeure est qu'on peut jouer au choix l'un des deux protagonistes, pour chaque niveau.

Un joueur débutant prendra plutôt Nikki. En théorie, chacun se prête plus à certains niveaux qu'à d'autres. Bien que certains niveaux se prêtent plus au style de jeu de Fargus que d'autres, l'agilité supérieure de Nikki (traduction : son double-saut) rend le jeu plus facile tout le long.

Jouer Fargus est donc plus intéressant pour relever quelque peu la difficulté avec un perso plus offensif qu'agile, et pour voir sa fin plutôt que celle de Nikki, mais c'est tout.

Chaque niveau est varié, et permettra parfois au joueur de contrôler des véhicules, et de découvrir des secrets.

Il faudra aussi faire face à des boss, et utiliser des objets propres à certaines niveaux. Les niveaux peuvent être très longs, alors accrochez-vous !

Quelques problèmes de caméra sont à signaler, mais comme le jeu se joue comme un jeu de plate-formes 2D, ce n'est rien de grave.


titre TECHNIQUE

Bien que le jeu soit sorti en même temps sur Playstation (comme «Gex3D»), le jeu requiert absolument une 3DFX pour tourner dans sa version PC (comme «Gex3D»).

C'est une carte 3D qui n'est plus utilisée de nos jours. A la place, on installera plutôt nglide (http://www.zeus-software.com/downloads/nglide/compatibility), avant d'installer le jeu.

Quant aux musiques CD, elles nécessitent d'avoir le CD dans le premier lecteur optique. Au besoin, on peut modifier les lettres des lecteurs avec le gestionnaire de disques de Windows.

Toujours pour les musiques, un bug que j'ai rencontré est que elles sont jouées une fois par niveau et ne se répètent pas, à moins de faire apparaître le menu pause (encore une fois exactement comme dans «Gex3D»...).

Enfin, il se peut qu'au cours du setup certains fichiers DirectX 5 ne soient pas copiés, mais ça n'empêche en rien le jeu de fonctionner.


titre COMMANDES

Le jeu peut se jouer au clavier (touches fléchés pour se déplacer, espace pour sauter sont les contrôles principaux), mais une manette est plus que conseillée. Une manette Xbox360 fera parfaitement l'affaire, mais je n'ai pas pu tester avec une manette cette fois-ci. Comme ce jeu est très proche de «Gex3D» (jusque dans les bugs !) j'imagine que ça fonctionne avec une manette USB tout autant bien que «Gex3D».


titre TRIVIA

Au Japon, le jeu fut édité par Bandai sur Playstation, sous le nom de Magic Jumpers. On peut imaginer que comme pour «Gex3D», le jeu fut remanié pour enlever tout lien avec le premier «Pandemonium».

Le jeu fut édité à nouveau en 2012 sur le Playstation Network.


titre AVIS DU TESTEUR

Excellent jeu de plateformes, avec un scénario loufoque, un très bon level design, des musiques entraînantes, une certaine rejouabilité grâce au choix permanent entre deux protagonistes. Bref, encore une réussite de Crystal Dynamics.

Et tout comme pour «Gex3D», c'est un jeu qui fut très bien reçu à l'époque. Et tout comme «Gex3D» encore (!) même si j'y ai joué pour la première fois aujourd'hui, je m'en suis toujours souvenu à cause de ses graphismes 3DFX de toute beauté et à cause de son introduction, elle aussi impressionnante pour l'époque (ou en tout cas pour moi !).



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure