Chex Quest
Année
Développement
Distribution
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
551 votes


titre Histoire

Le joueur incarne Chex, super soldat de la planète Bazoik, en guerre avec une espèce alien en forme de morve verte, les Flemoids.

Armé de son Zorcher et pour seule arme de point une cuillière à céréales électrique (vous avez bien lu), Chex n'a qu'une seule mission : éradiquer la colonie Flemoids de la surface de sa planète.


titre Historique

«Chex Quest» est une total conversion de «Doom» distribué gratuitement dans les paquets de céréales de la marque de General Mills, Chex®, courant 1996. Dans le monde du jeu vidéo, il s'agit là d'un cas à part, qui plus est pour une total conversion d'un titre aussi populaire que «Doom». L'un des titres de Id Software a déjà fait l'objet d'une conversion de ce genre par le passé avec Super Noah Ark 3D qui reprenait le moteur 3D de «Wolfenstein 3D» mais jamais sous une distribution commerciale comme celle là.

«Chex Quest» est un véritable succès comme il est rare d'en voir pour un produits dérivé. En prenant un produit de consommation courant et un hit du jeu vidéo connu de tous, «Chex Quest» suscite un engouement immédiat et devient rapidement culte malgré des critiques virulentes dans les médias pour son cruel manque d'originalité.

En 1997, Chex Quest 2 : Flemoids Take Chextropolis est distribué gratuitement sur l'Internet avant d'être retiré pour cause de surchage du site sur lequel il est publié. Il nécessite le jeu original pour être installé, bien qu'il comporte comme «Chex Quest» premier du nom 5 niveaux. Non réédité, le jeu devient culte et plusieurs copies du jeu ne tarde pas à circuler, porté par l'engouement de la communauté liée à «Doom».

En 2008, Charles Jacobi, son designer, publie le très attendu Chex Quest 3, qui ajoute un troisième épisode à la saga commencé 20 années plus tôt. Le titre qui tourne sous un port moderne de Doom, regroupe les 3 épisodes ensemble et forme ainsi une sorte version définitive à cette ovni videoludique en attendant peut-être un éventuel Chex Quest 4.


titre Influences

«Chex Quest» utilise le moteur graphique de «Doom», dont il redessine la quasi intégralité de la partie graphique. L'univers s'inspire des cartoons SF du milieu des années 90, à grands coups de pistolets lasers et de décors en carton-pâte. Produit dérivé oblige, le jeu intègre un grand nombre de bannières publicitaires pour la marque de céréales Chex®, une initiative peu fréquente avant l'arrivée des FPS multijoueurs.

Les niveaux sont variés et font l'objet d'une ambiance graphique différente à pour chacun d'entre eux. Le premier épisode est d'influence spatiale avec des spatioports et autres cratères rocheux, le second propose de visiter différents lieux d'une ville (ruelles, vila et un cinéma comme dans «Duke Nukem 3D»), tandis que le troisième volet nous emmène en extérieur et dans un vaisseau alien. Le vert est la couleur de choix avec des niveaux remplis de Goo, sorte substance visqueuse à l'origine des créatures que Chex doit combattre.

Chose étonnante, il est à noter que le jeu intègre certains niveaux et données graphiques de «Doom», en raison d'une édition un peu brouillone du jeu originale pour l'adapter à «Chex Quest». En effet le jeu comporte techniquement les 36 niveaux originaux du jeu (sans leurs graphismes d'origine) avec seulement 5 accessibles et entièrement refaits. General Mills s'est donc exposé à une action en contrefaçon majeure par une telle négligence à l'époque.


titre Gameplay

«Chex Quest» n'est rien d'autre que «Doom» avec un gameplay réecrit. On retrouve les mêmes armes, items, et monstres, redessinés dans un univers enfantin. Seuls les ennemis ont vu leur vitesse de déplacement réduit et leur attaque le plus souvent ramené à du corps à corps.

Le jeu est donc de très bonne facture en lui-même mais souffre d'un seul principal défaut : son choix graphique pour représenter les objets. Il se révèlera difficile même pour les habitués de Doom à intégrer qu'une gaufre géante est une armure et distinguer entre des points de vie et des munitions sur le sol. De même les armes ont un design similaire : le pistolet a la même forme que le fusil et le canon laser a la même forme que le lance-roquette. Par ailleurs, la hiérarchie des armes scrupuleusement bien choisie de «Doom» n'opère pas du tout dans «Chex Quest» : on utilise bien plus souvent le fusil à plasma et la mitrailleuse que le lance roquette ou le fusil à pompe, par manque de munitions et par la faiblesse des ennemis rencontrés qui ne nécessite pas de telles armes pour être détruits.

Même au niveau le plus élevé, le jeu reste très facile. Seul le mode "Nightmare" (rebaptisé "Super Slimey") offre un challenge intéressant puisque les ennemis réapparaissent après avoir été tués. La seule véritable difficulté du jeu est la gestion des munitions. Les ennemis tués ne portent pas d'armes sur eux, au point qu'on finit au corps à corps certains combats.

Avec seulement 15 niveaux (5 par épisodes), «Chex Quest» est très court. De nombreux niveaux et épisodes dérivés ont émergé en raison d'une base de fan conséquente, ce qui garantit une rejouabilité importante.


titre Conclusion

«Chex Quest» est un doom-like sympatique qui offre un moment de shoot léger le temps d'un après-midi.

De tous les doom-like sortis dans le commerce, il est peut-être le plus accessible pour les débutants, tout en restant agréable à jouer.

«Chex Quest» est au final l'initiation parfaite au genre, de 7 à 77 ans (si si), pour faire découvrir sans mauvaise conscience à vos (grands) parents et enfants les joies du strafing.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure