Champion of the Raj
Année
1991 (Sortie FR)
Genre
Développement
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
91 votes


titre Toile de fond

En 1986 était sorti un titre qui faisait figure de standard dans l'esprit des joueurs. Defender of the Crown avait crée la sensation. Sur fond d'arrière-plan historique fort, il était proposé au joueur de devenir le futur roi d'Angleterre. C'était le début de la stratégie au tour par tour et le jeu était agrémenté de petits jeux trop difficiles mais particulièrement plaisants (le combat à l'épée, le tournoi...). Cinq ans plus tard et marchant sur ces traces, Champion of the Raj offrait le pendant de Defender of the Crown version indienne.

titre Le jeu

Contrairement à la plupart des titres de l'époque, Champion of the Raj est doté de très belles scènes introductives. En une succession de tableaux, nous voilà quittant le vieux monde pour l'exotique Inde de l'an 1800. Vous suivez les aventures rocambolesques d'un homme enlevé par une secte et libéré par un indien et sa fille. Puis c'est le retour à la civilisation où vous côtoyez le gratin indien. Voilà qui est de fort belle facture et propice à enflammer l'imagination. L'aventure est-elle au coin de la rue ? Après une telle mise en bouche, la suite apparaît beaucoup plus conventionnelle et déconnectée de cette intrigue : vous choisissez votre camp : français, anglais ou l'une des factions indiennes. Champions of the Raj joue sur l'arcade et non le réalisme historique. Ainsi, la France de 1800 apparaît à l'est de l'Inde et non les comptoirs de l'ouest et avec pour emblèmes des fleurs de lys royaux (qu'en aurait-dit Napoléon?). Si l'on passe sur cet aspect, la suite se révèle plus classique pour ceux qui sont familiers de Defender of the Crown. On construit des unités et l'on passe à l'attaque. Afin d'étendre son influence, il faut impérativement augmenter votre prestige. C'est là le nerf de la guerre car il n'est pas possible de soumettre tout l'Inde militairement. Il faudra donc en passer pas des mini-jeux ou encore proposer à la population des parades d'éléphants. Suivant les factions incarnées, le type de jeu sera différent. Ainsi, si la France peut passer directement à l'attaque, il n'en sera pas de même avec le Népal coincé entre des voisins plus puissants. La rejouabilité est donc bonne et propose des parties variées ce qui est aussi rare qu'agréable. Forte de mécanismes de jeux très simples, la prise en main du jeu apparaît très facile au point que l'on pourra se passer de la lecture du manuel pour aller directement à l'action. Les graphismes trahissent la date de fabrication. L'aspect coloré n'est pas du tout désagréable cependant. Le son, comme habituellement pour l'époque, ne peut pas constituer un point fort compte tenu des limites techniques de l'époque.

titre Avis

Assez conventionnel sur le fond, Champion of the Raj est pourtant un jeu attachant et fort plaisant. Son côté désuet renvoie parfaitement à la thématique du jeu. On ne lui en tiendra pas rigueur au contraire ! Vous rêvez d'un jeu de stratégie un peu différent ? Champion of Raj est fait pour vous. Allez, je vous laisse, je vais parader avec mes éléphants pour célébrer ma nouvelle victoire.

titre Lancement

Utilisez Dosbox ou D-fend Reloaded pour exécuter le jeu.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure