Mode
Année
1996 (Sortie FR)
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
162 votes


titre Présentation

Le jeu se présente sous la forme d'un jeu d'aventure en vue à la première personne. Vous prenez l'ascenseur d'un hôtel de luxe et vous arrivez au dernier étage : le 32 éme.
Vous déambulez dans un couloir où résonne une musique techno assourdissante. Une foule d'invités se presse autour du dance-floor ou du bar, et une journaliste présente cet événement sous l'oeil d'un cameraman peu bavard. C'est cette dernière, Charity, qui sera votre tout premier interlocuteur du jeu.
Mais votre présence ne tarde pas à susciter des regards suspicieux : vous n'arborez pas le "Dôme", un bijou conique que certains portent en broche, et d'autres en guise de bague. Le responsable de la soirée, Vito Brevis, risque fort de vous jeter dehors. Et d'autres pourraient appeler le vigile si vos questions devaient les importuner.
Et c'est en cherchant qui pourra vous procurer ce sésame que vous allez vous retrouver au coeur d'une enquête à propos d'une secte inquiétante. Et si cette soirée de mode était une mascarade pour attirer tous les fidèles d'une secte et mettre en oeuvre un funeste secret ?
Menez l'enquête et empêchez la réalisation des projets diaboliques de Vito Brevis...s'il s'avère que ces projets sont bien réels...

titre Mood Bar et Mode Machine

« Mode» est un jeu d'enquête et d'aventure. Vous entrez dans une soirée branchée où la musique vrombit, des créatures de rêves se dandinent sur la piste, le bar fournit de l'alcool à plein tube et l'ivresse monte doucement dans cette ambiance fiévreuse.
Chaque plan se compose d'un cliché avec des personnages fixes, photographiés, et la mention "Go" vous incite à aller à gauche ou à droite, ou, en bas de l'écran, "Back" pour revenir en arrière. Et vous pouvez entamer la conversation avec certaines personnes ("Talk").
L'originalité du soft est, à la différence des jeux d'aventure de LucasArts ou de Sierra, de vous amener à répondre aux questions ou à rebondir sur la conversation de votre interlocuteur, en utilisant la Mood Bar (mot à mot : "le baromètre de l'humeur").
En effet, au bas de l'écran, une barre allant du rouge au vert, en passant par le bleu, vous incite à cliquer dessus pour répondre au protagoniste.
  • Le vert c'est la réponse positive : Oui et tous les registres de l'accord. Et si la question est ouverte, c'est la position de votre satisfaction, de votre acquiescement, de votre ouverture.
  • A l'inverse, le rouge est la position du Non et de tous les codes négatifs.
  • Le bleu c'est le neutre. L'indifférence, le "Ni-oui ni-non", le "je-suis-pas-vraiment-d'accord-mais-j'y-vois-pas-d'inconvénient".
Attention, il faut vraiment bien maîtriser la langue de Shakespeare car l'élocution des personnages est rapide, comprend des mots d'argot, du langage branché, et il y a souvent de la techno en sourdine. Pour vous aider, il existe sur Youtube un "Let's Play" de 25 épisodes, avec un didacticiel et des sous-titres en anglais (ce qui donne le temps de chercher son dico Harrap's tout en laissant la vidéo en pause). Du coup, vous allez pouvoir investir l'intrigue du jeu et entrer dans le mystère.

Car mystère il y a : Vito Brevis, l'organisateur de la soirée, sera impitoyable à votre égard si vous n'avez pas de blanc-seing (un "Dôme" en signe d'invitation). Une personne (Riel) est encline à vous en fournir un, mais il faudra savoir qui est cette personne. Et gagner sa confiance pour obtenir le bijou.
Vous jouez à la première personne. Que vous soyez un homme ou une femme, vous allez devoir séduire des invités, ce qui vous place comme personne bisexuelle.
Et en avançant dans l'enquête, vous allez débloquer des cinématiques avec les personnages qui s'animent en FMV.
Parmi les mystères (et sans spoiler l'histoire !) vous allez vous apercevoir que Vito Brevis (en latin, vita brevis signifie "la vie est brève") fait l'objet d'une série de mises en cause par la journaliste qui tente d'arracher une interview de lui, et par un des invités qui s'avère être un flic en filature.
Et si les invités de cette soirée mondaine étaient les membres d'une secte millénariste qui, à l'approche de l'an 2000, voulaient dire adieu à la vie? Et si les membres de cette soirée étaient des membres d'une secte de narco-trafiquants ? Et si le clown qui ressemble à un personnage de Joker ou de monstre de roman de Stephen King, dont les blagues sont de plus en plus sinistres, était un membre influent de ce groupe ?
Que cachent les vestiaires ? Que dissimulent les masques des participants qui affichent des sourires ingénus et qui semblent attendre un signal ?

Clou de ce jeu, vous allez pianoter sur un étrange terminal, le "Mode Machine", et allez devoir en percer les secrets, avec des énigmes ficelées autour des anagrammes du mot "Mode". Un dôme pour cette soirée Mode...Demo, Medo, Odem...et si ces quatre lettres cachaient autre chose que des anagrammes ?
Il se pourrait que ce jeu vous entraîne vers une intrigue tourmentée et sombre...

titre Conclusion

Jeff Green est l'âme de ce jeu. En incorporant l'équipe d'Animatics Multimedia Corporation, il a pu créer un premier jeu en FMV basé sur le Mood Bar, en 1994 («Midnight Stranger»). Ici, il jette ses idées les plus abouties et surfe sur la mode des jeux énigmatiques qui inondent les bacs des magasins à l'approche de l'an 2000. En même temps, Green exploite le filon du complotisme et nous propose un "escape-room" au jardin du bien et du mal. A mi-chemin de «Myst» et de «Drowned God» ou de «Blue Ice», il esquisse une histoire que n'aurait pas dédaigné un certain David Lynch.
En testant ce jeu, j'ai mille fois pesté contre les éditeurs francophones qui ont ignoré ce jeu et ne l'ont pas traduit ni distribué dans nos vertes contrées. J'ai pesté parce que cette pépite risque de ne pas vous attirer, du fait de ses 90 minutes de cut-scenes en anglais, et de ses conversations immenses . Si votre niveau d'anglais le permet, essayez ce jeu et sauvegardez souvent : c'est en optant sur le vert, le rouge ou le bleu que l'on change le cours de la destinée. Le jeu offre mille saveurs, à condition de prendre le temps de le savourer, of course !

titre Lancement

Jeu testé sous VPC et Win 98 ( à partir d'un ordi Win 7 / 64 bits). Mais il a été développé au départ pour Win 3.1.
Montez le CD 1 dans Daemon Tools, et chaque fois que vous devez changer de CD, allez monter l'ISO dans Daemon Tools.
Attention aux Game Over (le vigile qui vous met dehors, et certaines actions qui conduisent à la fin de l'aventure). Utilisez les slots de sauvegarde. Ne négligez pas non plus l'aide en ligne apportée par la femme virtuelle dont la voix va hanter votre progression. Et le jeu se lance toujours à partir du CD 1.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure