Paris 1313 : Le Disparu de Notre-Dame
Année
1999 (Sortie FR)
Développement
Création graphique
Création graphique
Création graphique
Edition
Distribution
Systèmes
systeme systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
427 votes


titre Fin de règne tumultueuse

Pour qui a lu "Les Rois Maudits", de
Maurice Druon, la personne royale de Philippe IV le Bel n'est pas inconnue.
Mais pour ceux qui n'ont ni lu cette saga romanesque ni retenu les leçons de l'école, C'est un grand roi, petit-fils de Saint Louis qu'il a fait canoniser, et qui a marqué l'Histoire en parachevant la construction d'un Etat fort, avec l'agrandissement du domaine royal (Lyon, Bar-le Duc) et la création d'un outil de pouvoir qui a permis de faire reculer l'influence de l'Eglise au profit du pouvoir temporel : les Etats Généraux (1302). Curieuse trajectoire que cette assemblée, créée pour grandir le roi, et qui, près de 500 ans plus tard, sera utilisée par les députés du tiers Etat pour crucifier le pouvoir Absolu.

En 1313, Philippe le Bel est à la tête d'un Etat puissant de 18 à 20 millions d'habitants, prospère et sécurisé. La Papauté qui avait cherché à réduire l'autorité du roi a été mise au pas, l'Ordre des Templiers qui avait une influence internationale avait été dissout, et ses dirigeants attendaient leur exécution dans les geôles du pouvoir. Guillaume de Nogaret avait réussi à devenir le personnage le plus puissant de cette fin de règne. Mais des nuages s'accumulaient, avec un clergé qui attendait de reprendre le pouvoir, et des scandales atteignaient la réputation des fils de ce roi dont les épouses avaient un comportement volage.

Philippe le Bel semblait tenir à son image de monarque, conscient de sa fin de règne prochaine. Agrandissant ses palais, puisant dans le trésor pour donner de l'éclat à sa Cour, le roi espérait assister à la fin de la construction de la cathédrale de Notre-Dame, et avait fait appel aux meilleurs artisans.

C'est ici que prend place notre histoire : Adam de Douai, Maître orfèvre et expert en mécanique, est en train de travailler sur le fronton de Notre-Dame lorsqu'il chute lourdement sous les yeux des badauds. Transporté d'urgence au Palais, Guillaume de Nogaret s'empresse de le déclarer mort et enterré. Mais personne n'a vu le corps ni assisté à son enterrement.
Trois personnages liés à Adam vont additionner leurs compétences pour faire la lumière sur cette affaire :

- Jacques de Douai, frère du disparu, orfèvre également.

- Rosemonde, comédienne et amoureuse de Jacques, dont la mère a été victime de la répression de l'Inquisistion royale quelques années plus tôt.

- Pierre de Cinq-Ormes, neveu de Nogaret, jeune nobliau qui cherche à courtiser une dame de la Cour.

Et si l'affaire du disparu de Notre-dame était un complot ? Et si la disparition cachait un meurtre ? Vous allez incarner tour à tour chacun des trois personnages au cours d'une trame narrative en 9 actes.


titre Le gameplay

Cet opus est un jeu d'aventure. Après la belle cinématique d'ouverture, vous allez vous trouver dans le menu. Un manuscrit indique l'évolution de l'histoire, et les trois vitraux vous permettent d'opter pour l'un des trois personnages du jeu.
Le dénouement n'interviendra qu'au terme des neuf actes. Et chaque Acte est constitué d'un épisode jouable pour chacun des trois personnages. Il n'est pas rare, d'ailleurs, que les personnages se croisent ou précèdent l'arrivée d'un autre.
Par contre, les énigmes, si elles existent, prenant l'apparence de devises à remettre en place sous la forme de fermaux qui sont tombés d'un collier, ou de blasons à retrouver pour établir un lignage, ces énigmes sont souvent secondaires au profit d'actions à accomplir.
Par exemple, vous avez 5 minutes pour escalader une cheminée, vous devez manier votre arc et planter vos flèches dans le coeur d'une cible, trouver une lettre enfermée dans un meuble dont la clé est-elle même cachée, avec un temps chronométré afin de réussir. Et donc des Game Over, et des actions approximatives, parfois frustrantes.

La partie encyclopédique, en revanche, est totalement réussie, avec le concours des Musées Nationaux, et surtout avec l'équipe de spécialistes du Musée National du Moyen-Âge de Cluny. Non seulement les personnages, les rues, les lieux sont respectés par rapport à l'Histoire, mais vous pouvez naviguer parmi des dizaines d'articles impeccablement rédigés. Comme pour les jeux de la gamme de chez Cryo, vous entrez dans le domaine du jeu intelligent qui cherche à vous rendre cultivé(e) et incollable dans le domaine du Bas Moyen-Âge.

titre Conclusion

Paris 1313 est un jeu qui ressemble à s'y méprendre aux titres de la collection CryoEgypte», «Versailles», «Aztec»).
Mais attention, ce jeu est probablement le plus beau de toute cette gamme, mais aussi le plus court. Comptez moins de cinq heures pour aller au bout, sauf si vous décidez de tout lire et de rejouer au gré de vos lectures.
Ajoutez à cela des phases de jeu un peu frustrantes (l'escalade de la cheminée est l'exemple le plus célèbre) et une ergonomie pas toujours facile à prendre en main, et, vous l'avez compris, c'est un titre qui oscille entre les sommets et les creux. Un jeu plutôt moyen, en somme, en dépit de ses graphismes soignés et de sa bande-son très agréable, avec des instruments d'époque, des tambourins, des vielles et des flûtes. Concevez ce jeu comme un moyen d'apprendre plutôt que comme un défouloir pour hardcore gamer.


titre Lancement

Jeu prévu pour être lancé sous Mac ou sous Win 95/98. Testé sous Win 7 et 64 bits : le jeu s'installe sur le disque C dans "Programmes Files (X86)" et lancez l'application à partir de votre dossier "Paris 1313" sur le disque C.
Le jeu se lance en plein écran sans avoir besoin de patch ou de nGlide. Les sauvegardes fonctionnent également très bien. Bon jeu !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure