Dracula 2 : Le Dernier Sanctuaire
Titre anglais
Dracula 2 : The Last Sanctuary
Titre allemand
Dracula 2 : Die letzte Zufluchtsstätte
Titre italien
Dracula 2 : L'Ultimo Santuario
Série
Année
2000 (Sortie FR)
Développement
Edition
Edition (Europe)
Edition (Etats-Unis)
Distribution
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
12 votes




titre Même pas mort !

Attention Spoiler : Si vous n'avez pas encore joué au premier opus et que vous avez l'intention d'y jouer, ne lisez pas les lignes qui suivent !

A la fin de «Dracula : Resurrection», Jonathan ramenait Mina de Transylvanie après avoir vaincu le Mal. Dans sa poche, il gardait un des objets les plus précieux que Dracula avait laissé lui échapper : L'Anneau du Dragon, sorte de clé et d'artefact qui avait permis à Jonathan de délivrer sa douce.
Oui mais voilà : l'infâme Dracula avait mordu Mina, et cette dernière semblait s'enfoncer dans la fièvre à son retour à Londres, malgré les bons soins prodigués par le Docteur Seaward, ami du couple. Mina semblait condamnée à mourir de démence.
Pour espérer sauver son épouse, Jonathan doit chercher comment vaincre ce mal étrange et se rend à Carfax, la dernière demeure connue de Dracula à son passage à Londres.
Et si la créature des ténèbres n'était pas vaincue ?

titre Aventure, Action et Game Over

Dracula est à classer parmi les Point and Clicks du style de «Atlantis» ou de «Versailles». Une aide intégrée permet d'accélérer la prise en main de ce soft assez classique.
On évolue dans des décors en cliquant sur des flèches qui indiquent la sortie, on navigue parmi des objets à ramasser ou avec lesquels interagir, et les icônes aident à comprendre qu'une action est nécessaire ici et là.
L'inventaire est accessible en appuyant sur la petite flèche du cadre en bas à droite, et pour combiner deux objets, on prendra soin de faire un clic droit sur l'objet à transporter jusque sur la case de l'objet à associer.
Mais attention, on ne pourra pas non plus affirmer que le jeu est facile : d'abord, on clique sur une flèche pour avancer dans un couloir, et sur l'écran suivant, on a fait volte-face, ce qui fait parfois perdre ses repères.
D'autre fois, l'icône "action" nous avertit d'un objet à déposer ou à interagir, mais il faut déplacer un objet pour creuser ou pour déposer tel artefact, et on a vite fait de se retrouver à errer dans des décors désespérément angoissants.
Les sons et les ambiances désorientent assez facilement le joueur, comme ce grand moment de solitude dans le quartier de haute sécurité de l'asile où résonnent des gémissements lugubres.

La grande nouveauté du jeu, par rapport au premier de la saga, c'est l'introduction de moments d'action avec un chronomètre qui débouche sur un Game Over.
Pour les aventuriers puristes, on frise l'hérésie. Mais à bien y regarder de près, ces moments d'action ponctuent des moments de quête solitaire et viennent apporter un peu d'excitation.
Finalement, entre énigmes et puzzles et bestioles à éliminer après avoir combiné telle arme avec de l'extrait anti-vampires concocté en laboratoire, le jeu déroule son intrigue avec un scénario maîtrisé.

titre Conclusion

Quel plaisir de retrouver certains des décors du premier opus avec des recoins et des meubles non fouillés, et de parcourir ce vrai chemin des combattants qui nous mène de Carfax au Dernier Sanctuaire, de Londres à la Transylvanie.
Le premier jeu de la série avait été critiqué pour sa faible durée de vie. Ici, le jeu est bien plus long, et si 25 heures sont avancées par l'éditeur pour vanter sa durée, on pourra se prévaloir d'une publicité quelque peu élogieuse. En réalité, ce seront douze à quinze heures qui s'avèrent nécessaires à la résolution des énigmes de ce second Dracula.
Les graphismes sont encore plus beaux, les décors sont somptueux, les énigmes sont bien ficelées, l'équilibre entre jeu de réflexion et jeu d'action est assez mesuré. Un excellent jeu qui reste probablement le meilleur de toute la saga !

titre Lancement

Jeu testé sur la version intégrale du jeu, qui couvre les cinq volumes de la série. L'avantage de cette compilation est qu'elle fonctionne sous Win 7 et 8 et 10.
A l'origine, le jeu était édité sous la forme de deux CD, et nécessitait Win 95, 98 et XP.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure