Quarantine
Série
Année
1994 (Sortie FR)
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
587 votes


titre Histoire

En l’an 2022, dans la ville futuriste de KEMO, la criminalité est en forte hausse. Pour remédier au problème, l’État charge la société Omnicorp de mettre en quarantaine la ville tout entière. Une immense muraille est alors construite afin d'y enfermer l'ensemble de ses habitants.

Dix années ont passé et le chaos n’a cessé d’amplifier au sein de KEMO. Pour ne rien arranger, Omnicorp a décidé d’utiliser une substance chimique expérimentale sur la population. Alors que des effets bénéfiques sont attendus, c'est tout le contraire qui se produit et plonge la ville toute entière dans un frénésie plus grande encore.

Le joueur incarne un chauffeur de taxi de KEMO, Drake Edgewater. Transporter un passager à travers KEMO n’est pas sans risque, c’est pourquoi Drake ne conduit pas un taxi ordinaire. Son véhicule est lourdement armé contre tous les criminels de la ville. Drake aspire, avec l’argent gagné par son travail, pouvoir unj our s’évader de cette ville infernale.

titre Historique

La genèse de «Quarantine» est assez originale. Le projet remontrait au début des années 90 et aurait germé dans l’esprit d’un certain Evan Taylor, développeur indépendant originaire du Canada. Le synopsis de «Quarantine» aurait trouvé sa source dans son job de chauffeur de taxi, particulièrement pénible de nuit.

Lors d’une discussion avec un ami programmeur de chez Imagexcel, Ed Zolnieryk, il aurait alors confié son idée qui ne serait développée par Zolnieryk que bien des années plus tard sous le jeu que nous connaissons aujourd’hui.

Le jeu connaîtra un portage sur 3DO une année plus tard, ainsi que sur Playstation et Sega Saturn en 1996 sous les noms respectifs suivants : Hard Rock Cab et Death Throttle.

titre Influences

En terme d’influence, «Quarantine» est un peu la rencontre improbable entre Escape From New York, Taxi Driver et Mad Max. Le jeu puise dans les influences punk de chacune de ces oeuvres et en tire une mélange intéressant. Le jeu utilise un moteur 3d basse résolution dans la lignée de Doom. Si le jeu propose une variété de textures importantes pour représenter les différents quartiers de KEMO, le jeu délivre des textures baveuses, sans parler des gros sprites pixelisés qui composent les personnages et les éléments du décors. Le résultat n'en est pas moins oppressant et rappelle l'ambiance très noir d'un titre comme «Operation Body Count».

Les effets sonores n'ont rien d'exceptionnel, même si une fois encore un effort a été apporté pour rendre le jeu oppressant. Avec ces cris dégénérés qui raisonnent au loin et le vrombrissement des véhicules, le joueur ne se sent jamais vraiment en sécurité dans les différents quartiers de la ville. Il faut également souligner la très grand qualité de la bande son originale. Elle se compose de morceaux rock très garage de la scène australienne et le choix des morceaux s'accordent très bien à shooter comme celui-là.

titre Gameplay

«Quarantine» est un FPS dans lequel vous êtes constamment à l'intérieur d'une voiture. Quelques années avant «Duke Nukem 3d», «Quarantine» proposait un jeu se déroulait dans un espace entièrement urbain : quartiers nocturnes malfamés, grands parcs en plein air composent ainsi les niveaux jeu. Si ces derniers sont de taille importante, il n'y a pas grand chose à y faire à part écraser des dealers de drogue, rentrer dans des voitures et emmener quelques clients d'un point A à un point B. L'argent ainsi accumulé permet de customiser son véhicule, par l'obtention d'armes plus puissantes, pour enfin passer au niveau suivant (le joueur doit trouver la porte d'accès menant à une autre partie de la ville).

C'est le principal défaut de «Quarantine» qui, bien que proposant un gameplay particulièrement original, est profondément répétitif. Le jeu souffre également d'un défaut de maniabilité important. Rouler en voiture offre la désagréable sensation d'un personnage se déplaçant sur de la glace. Il n'est pas rare de rester bloquer dans les décors, entre deux bâtiments ou deux énormes sprites censés représenter un poteau. Il faut voir davantage «Quarantine» comme un titre arcade et plutôt défouloir qu'un véritable FPS avec une trame définie. Dans la lignée des shareware des années 90, «Quarantine» est assurément fun et ravira les amateurs de shoot old school, avec ce type de défaut inhérent au genre.

titre Conclusion

«Quarantine»n'est pas un très grand jeu mais il est assurément le précurseur de plusieurs hits vidéoludiques à venir. On pense d'abord à «Carmageddon» pour le gameplay qui mélange entre jeu de voiture et jeu de tir. Celui qui tirera le plus partie de ces éléments reste sans aucun doute «GTA» à partir du troisième opus : ville ouverte, système de mission guidée par une flèche, véhicule customisable et déplacement en voiture dans un niveau non linéaire.

«Quarantine» connaîtra une suite très similaire un an plus tard : Quarantine II The Road Warrior. Le jeu propose principalement un système un peu plus linéaire dans le déroulement des missions ainsi qu'une amélioration graphique du moteur 3d.

Si vous voulez découvrir l'un des FPS les plus atypiques des 90's ce jeu est fait pour vous. Les autres, à défaut de rentrer en taxi, préféreront les joies des transports en commun.


titre Technique
Pour la version disquette, lancez Q.exe dans dosbox. Le jeu est cracké, appuyez simplement sur entrée pour passer la protection.

Pour la version CD, qui ajoute des vidéos d'intro et d'outtro (en plus d'une excellente bande-son à base de rock australien), une fois le jeu installé, lancez le jeu avec :
- QVIDAUD.BAT pour avoir le jeu avec les vidéos
- Q.BAT pour avoir le jeu sans les vidéos.
La version CD n'est pas crackée, il vous faut les codes de lancement pour jouer.

Pour lancer la démo, exécutez le fichier QDEMO.EXE.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure