Simon the Sorcerer II
Année
1995 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.65
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
679 votes




Dans un autre monde, du genre où les nains sont mineurs et portent une barbe (un monde bien différent du notre donc, où les nains sont essentiellement glabres, muets et portent des clés…), un rebouteux ressuscite l’âme damnée de Sordide, le sorcier maléfique. Sordide n’a évidemment qu’un seul désir : se venger de Simon, le freluquet qui l’a envoyé ad patres. Avec l’aide de son disciple, Sordide expédie une armoire dimensionnelle dans la chambre de Simon, qui s’empresse de la franchir. Re-Paf ! Voilà Simon de retour au village de Fleur Deli, affublé de sa robe de sorcier, et de son habituel humour ravageur. Parviendra-t-il à échapper à la rancune tenace de Sordide ?

Eh oui, Simon Woodroffe remet le couvert. Et il n’est pas du style à mettre de l’eau dans son vin. Plutôt les deux pieds dans le plat. Ce coup-ci, il n’y va pas avec le dos de la cuillère et cette suite très réussie de «Simon the Sorcerer» ne manque pas de sel : je te le dis, ô noble internaute, avec ce jeu, tu vas manger ton pain blanc (voilà, je crois que j’ai employé toutes les métaphores culinaires connues). La recette (ah tiens…) reste la même que dans le premier opus : une parodie acide d’heroïc-fantasy, un bouquet de contes pour enfant savoureusement détournés, le tout épicé par une bonne dose de sarcasme et de dérision. La puberté n’a guère arrangé notre ami Simon, qui frise le cynisme jubilatoire, en insultant sans aucune retenue tous les autres personnages du jeu. Il est du genre à dire, en louchant sur le généreux corsage d’une innocente jeune-fille : Vous savez que je suis maraîcher et que je m’intéresse particulièrement aux beaux melons ? - un vrai goujat. Les références au premier opus sont multiples et on retrouve avec plaisir le personnage du Marécageux, toujours prompt à confectionner son infâme ragoût de marécage. Le jeu, avec une partie sur un bateau et une autre sur une île paradisiaque, fait bigrement penser à «Monkey Island» (d’ailleurs, il pourrait très bien s’appeler Simon the Sorcerer 2 : Sordide’s Revenge) Seul défaut : les énigmes parfois trop corsées, voire totalement imbuvables. A part ça, il s’agit d’un jeu très drôle; a consommer sans modération.


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier INSTALL.EXE de l'image disque. Après l'installation et la configuration du son, allez dans le répertoire créé sur le disque dur virtuel et exécutez SIMON2.BAT pour démarrer le jeu.

Pour lancer simplement la démo, télécharger le logiciel SCUMMVM. Au lancement du programme, cliquez sur
ajouter et sélectionner le répertoire où sont localisés les fichiers du
jeu. Faites OK puis cliquez sur Démarrer, après avoir sélectionné le jeu
dans la liste.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure