King's Quest VII : The Princeless Bride
Série
Année
1994 (Sortie FR)
Développement
Création graphique
Création graphique
Création graphique
Création graphique
Adaptation française
Edition
Systèmes
systeme systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
905 votes


Rosella de Daventry est une jeune princesse, et comme toutes les jeunes princesses, elle rêve de jolies fleurs, de petits lapins et de ciel bleu. Mais sa maman, Valanice, voudrait bien la voir se marier à un beau prince, riche et très riche. Ces contraintes, Rosella n’en veut pas. Elle préfère chanter gaiement. Mais un jour que les deux femmes se promenaient dans la forêt tout en discutant de l’avenir que peut apporter les avantages d’être une princesse au foyer, elles rencontrent une fée qui les emmène toutes les deux dans un nouveau monde...

Voila comment commence le septième opus de la célèbre saga de Sierra, «King Quest». L’éditeur a mis le paquet pour nous pondre un épisode frais, avec de nombreux rebondissements, de nombreuses énigmes, et surtout avec des graphismes et une animation à la Disney, afin de nous faire vivre une grande aventure. En effet, ce sera le dernier jeu d’aventure dit classique, à savoir clic and play et en 2D, de la série (le dernier, «King Quest VIII», étant une aventure catastrophique en 3D).

Le joueur dirige donc les deux femmes, l’une après l’autre (les machos, couchés !). Dans le rôle de Maman, vous devrez la guider et faire en sorte de retrouver sa fille. Dans le rôle de la fille, ça va se corser un peu ! En effet, vous allez devoir lui faire réussir une mission de la plus haute importance, à savoir sauver Vulcanix, qui se trouve être dirigée par la méchante sorcière Malicia.

Si l’histoire paraît assez naïve et enfantine, on se laisse transporter par l’histoire. Les énigmes, ardues, ont une difficulté bien dosée. Mais la grande nouveauté pour l’époque est le style graphique. En effet, ici, on se croirait dans un dessin animé. Les décors sont colorés et riches en détail. Au niveau sonore, rien n’a été oublié aussi, doublage en français des personnages, bruitages nombreux et musiques agréables et adaptées au situation. Ce jeu est fait pour Windows, et grande chance pour nous qui voulons y jouer maintenant, ce jeu est parfaitement compatible avec nos systèmes d’exploitation actuels, à savoir les Windows XP ou autres.

Un petit mot sur la maman du jeu : Roberta Williams. Elle est la créatrice de cette saga avec son mari, Ken, avec qui elle créa aussi Sierra On-line. Elle est actuellement en retraite aux US mais passe régulièrement des vacances en France.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure