PETE COOKE

1956PuceRoyaume-Uni
Conception de l'interface, Programmation additionnelle
Ses débuts comme musicien de rock progressif ayant été tués dans l'oeuf par l'arrivée du punk, Pete Cooke choisit finalement d'achever ses études de mathématiques et de devenir professeur dans un collège de Leicester. C'est là qu'il commence à tâter de la programmation sur un ordinateur obscur, le RM 380Z. Il s'achète dès que possible un ZX81, puis un ZX Spectrum, et finit par écrire son premier jeu d'aventure. Sous les encouragements de ses élèves, il envoie son jeu, Invincible Island, à Richard Shepherd Software, qui le publie pour 1000£. Cooke poursuit sur sa lancée avec Urban Upstart et Upper Gumtree, mais son bagage de mathématicien lui donne envie de s'essayer à l'animation et à la 3D. Il commence alors à travailler pour le compte de l'éditeur CRL. Après Juggernaut, un jeu de pilotage de camion en vue aérienne, il planche six mois, sur ce qui deviendra Tau Ceti, un rival très sérieux d'Elite et Mercenary, qui est vendu dans une boîte en carton non rectangulaire (en forme de diamant, pour être précis), chose rarissime à l'époque. Tau Ceti reçoit des critiques dithyrambiques et Pete Cooke devient une célébrité chez les joueurs sur ZX Spectrum, un statut qu'il conforte avec The Academy, la suite de Tau Ceti, et Micronaut One, un shoot'em up en 3D dans des tunnels. Ses jeux suivants, édités par Firebird, sont tout aussi originaux; le plus connu d'entre eux est certainement Tower of Babel, qui n'a rien à envier aux jeux de The Assembly Line. En 1989, il adapte Stunt Car Racer sur ZX Spectrum, son dernier jeu pour cette machine; ce n'est que le début de sa collaboration avec Geoff Crammond, puisqu'il participera ensuite à la programmation de Formula One Grand Prix et Grand Prix 2.
PETE COOKE

Participations a la creation

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees