Alone in the Dark
Titre provisoire
Doom of Derceto
Année
Développement
Edition
Distribution (Espagne)
Systèmes
systeme systeme systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.65
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
463 votes


Modifier
Ah, que j’attendais de pouvoir faire ce commentaire. Je le dis tout de suite, c’est le plus grand chef-d’œuvre de la brève histoire du jeu vidéo en ce qui me concerne. Sorti en 1992, peu avant Noël, il m’avait déjà fait trépigner d’impatience : sacré meilleur jeu de l’année par le top-ten du magazine Tilt, il a de plus failli remporter toutes les autres distinctions, que ce fut en matière de graphismes, son, ou encore scénario. Bref, «Alone in the Dark» fait partie de ces jeux qui ont bouleversé la conception du jeu vidéo à jamais : précurseur de la série des "survival-horror", dont les plus grands titres occupent aujourd’hui de belles places en matière de succès, comme «Resident Evil» ou encore «Silent Hill».
Le principe du jeu est simplissime, et pourtant novateur : 1920, vous, Edward Carnby ou Emily Hartwood (à vous de choisir), décidez d’explorer Derceto, une sinistre demeure dont le propriétaire a été retrouvé pendu au grenier quelques jours auparavant. Vous vous faites conduire au manoir, y pénétrez et voilà que les portes se ferment derrière vous. Piégé ! Lentement, vous sombrez dans les ténèbres... Vous êtes seul, seul dans le noir !
Premier jeu en véritable 3D, il fut une révélation pour des milliers de joueurs. Né de l’esprit du Français Frédéric Raynal et son équipe, «Alone in the Dark» innovait sur plusieurs plans et de manière spectaculaire : graphismes, sons et surtout scénario. En effet, les Français se sont très largement inspirés de l’œuvre de Lovecraft pour rendre crédible cette sinistre demeure et les dangers qu’elle renferme. Résolument axé horreur, le jeu m’avait fait faire des cauchemars quand j’y avais joué pour la première fois. De plus, contrairement à «Resident Evil» par exemple, «Alone in the Dark» n’est pas à proprement parler un jeu d’action : vous trouverez en tout et pour tout 12 cartouches de fusil et 12 balles de pistolet dans tout le jeu. C’est en effet plus une "expérience" qu’un jeu : vous pouvez par exemple passer de très longues phases de jeu à lire des ouvrages dans la bibliothèque, un peu comme un scientifique qui voudrait se renseigner avant de faire face au danger.
Doté d’une bande-son absolument fantastique, rythmant le jeu du début à la fin, et de graphismes excellents (10 ans !), «Alone in the Dark» demeure un obligatoire incontournable (je me permets le pléonasme), tant il a tout du jeu mythique.
Infogrames a encore édité deux «Alone in the Dark» par la suite, avec Edward Carnby comme héros. Suites d’assez bonne facture, elles n’arrivent toutefois pas à la cheville de ce premier opus. Bref, un choc, une bombe, un morceau d’anthologie : Iâ ! Iâ ! Shub-Niggurath ! La chèvre aux mille chevreaux !

BrOthErHood


titre Lancement sous DOSBox

Exécutez le fichier GO.BAT.
Pour la version CD, lancez le fichier INSTALL.EXE de l'image disque. Après l'installation, allez dans le sous-répertoire INDARK du répertoire créé sur le disque dur virtuel et lancez INDARK.EXE.

Pour lancer la demo, exécutez le fichier TATOU.COM.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.

  Informations diverses
    Infos éditions, compils...
    Médias
    Crédits
    Avis & Comments (14)
    Astuces (6)
    Solution du jeu
    Forum de discussion

    Screenshots (15)
    Covers (5)
    Scans disques (3)
    Publicités (2)
    Musiques
    Vidéos (3)

    Télécharger le jeu
    Télécharger le manuel
    Divers
Arkane (Covers), Bruno (Manuel), Jérôme (Jeu version CD-ROM), Jerome Izard (Screenshots), Myrkul (Musiques), Silvergun (Covers), SVGAMan (Covers)





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure