Day of the Tentacle
Année
Editeur
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.72
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
16216 votes


Modifier


titre Rappel

Ce jeu n'est pas abandonware. LucasArts ne souhaite pas voir ce jeu en libre distribution. Cette fiche ne proposera donc pas le téléchargement de celui-ci.


titre Scénario

Tous les lecteurs de comics le savent : les déchets toxiques sont capables de donner des super-pouvoirs. Hélas, ces pouvoirs ne sont pas toujours utilisés à bon escient. Le docteur Fred Edison en a fait l'amère expérience lorsque son tentacule pourpre domestique, déjà mal luné de nature, a vu deux de ses bras et une forte envie de dominer le monde lui pousser après avoir ingéré une substance déversée par son Sludge-O-Matic. Il s'en serait volontiers débarassé si Bernard Bernoulli, un étudiant en sciences dures qu'il a rencontré à l'époque de «Maniac Mansion», n'était venu au secours de son ami le tentacule vert, lui aussi menacé d'euthanasie, et n'avait pas libéré par mégarde le tentacule pourpre. Le seul moyen d'empêcher le monopode mégalomane de prendre le contrôle de la planète est de retourner dans le passé : c'est Bernard et ses deux amis, Hoagie (une sorte de Wayne Campbell gavé aux cheeseburgers triple fromage) et Laverne (une étudiante en médecine agaçante) qui sont désignés volontaires pour cette mission. Et là, c'est le drame : le diamant low-cost de la machine à remonter le temps implose en plein fonctionnement. Conséquence, les trois étudiants sont propulsés dans divers coins de l'espace-temps, mais au même emplacement. Hoagie atterrit deux cent ans dans le passé (1793) derrière le manoir du docteur Fred, là où Georges Washington, Thomas Jefferson et John Hancock planchent sur l'écriture de la Constitution des Etats-Unis et que Benjamin Franklin cherche à inventer l'électricité. Laverne atterit en 2193, dans un futur où les tentacules sont les maîtres du monde et les humains leurs animaux de compagnie. Quant à Bernard, il est resté à son point de départ, en 1993, dans le manoir des Edison reconverti en motel, alors que ses propriétaire auraient pu devenir riches s'ils avaient signé le contrat pour toucher les royalties du jeux vidéo «Maniac Mansion» tiré de leurs précédentes aventures. Ce sera à vous de faire revenir tout ce petit monde à l'époque contemporaine et de régler son compte au tentacule pourpre. Vaste programme !


titre Présentation

Après une introduction plus longue que la moyenne, allons droit au but : il n'existe pas d'adjectif assez fort pour louer les qualités «Day of the Tentacle», tant ce jeu est au-delà de tout. Lors des premières présentations du jeu, tout le monde était sous le choc. Jamais un jeu vidéo ne ressemblait autant à un dessin animé. Bon, presque jamais : il y avait bien «Dragon's Lair» et ses suites, mais était-ce vraiment une jeu ? Il y a eu aussi «Willy Beamish», c'est vrai. Les graphistes avaient reproduit à merveille l'aspect des animations en cellulo (dégradés sur les décors, couleurs unies sur les éléments animés). Mais dans «Day of the Tentacle», les décors ont des perspectives ultra-tordues (déjà utilisées dans «Leisure Suit Larry 5»), les animations sont fluides et très dynamiques, chaque action donne lieu à un bruitage comique... Bref, c'est du Tex Avery sur micro. Non seulement «Day of the Tentacle» colla une sacrée baffe à tous les joueurs PC, mais il réalisa aussi le fantasme ultime de tou(te)s les adolescent(e)s qui ont vu en boucle la trilogie de "Retour vers le futur" : pouvoir voyager dans le temps et modifier le futur. En effet, quand un des personnages effectue une action, cela peut avoir des conséquences dans les époques suivantes. Les scénaristes ne se sont pas privés d'en tirer plusieurs énigmes aussi logiques que délirantes.

Si vous ne l'avez pas deviné à la suite des paragraphes précédents, «Day of the Tentacle» est la suite de «Maniac Mansion». On retrouve avec joie toute la famille Edison et leurs animaux familiers. Toutefois (et cela a déçu des fans du première épisode), l'ambiance n'est plus à l'angoisse et au pastiche de film d'épouvante pour adolescents. On ne peut plus ni coincer ni mourir, les Edison ne sont plus dangereux (à défaut d'être amicaux). Le scénario est moins ouvert, on ne peut plus choisir son équipe, il n'y a qu'une seule solution pour toutes les énigmes et une seule fin. En revanche, question loufoquerie, c'est l'overdose de vannes (admirablement traduites en français) et de gags aussi bien scénaristiques que visuels (il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie la démarche ridicule de Laverne).

J'en remets une couche sur la réalisation exceptionnelle qui fait honneur aux PCs (LucasArts venait d'abandonner les conversions sur Amiga). La bande-son est de très bonne qualité : les musiques sont très bonnes dans un genre un peu easy-listening, mais plus timides que dans «Monkey Island 2» ou «Leisure Suit Larry 6». Les bruitages sont hilarants, et les voix (hélas américaines uniquement) de la version CD sont remarquables et conviennent parfaitement en personnages. Et le détail qui tue : «Maniac Mansion» était offert et jouable via l'ordinateur du fiston Edison. C'est un des rares cas d'abandonware avant l'heure, ce qui est paradoxal quand on sait que par la suite LucasArts s'opposera fermement à l'abandonware. Non, vraiment, à part peut-être un esprit différent de celui de «Maniac Mansion» et une durée de vie (forcément) un peu trop courte, il n'y a absolument rien à reprocher à ce jeu d'aventure absolument exceptionnel, un des tops de LucasArts.



titre Complétez cette fiche
Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.


titre Liens divers
Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - MO5.com - Megatest.fr - Rom Game - Allgamers - Emu-France