COMPUTER & VIDEO GAMES

230 numéros recensésPuce 1981 2004PuceRoyaume-Uni
Computer & Video Games avait plutôt bien commencé : à ses débuts, sous la direction de Tim Metcalfe, c'était un magazine correct, comme il en existait déjà beaucoup au Royaume-Uni, avec une jolie couverture, de nombreux articles, une rubrique sur les jeux d'arcade signée Clare Edgeley, ainsi qu'un encadré "le programmeur du mois" au milieu des années 80. Cependant, la qualité du magazine (devenu Computer + Video Games de 1985 à 1992) va progressivement décliner. A partir de 1984, l'alternance de pages en couleurs et en noir et blanc nuit à l'homogénéité de la maquette, les cadres et photos de tailles différentes rendent la lecture parfois pénible. L'effondrement commence en 1988 avec l'arrivée dans la rédaction de Julian Rignall, suivi peu après par des transfuges de Zzap!64. Computer + Video Games devient alors l'équivalent vidéo-ludique des tabloids. La qualité de la rédaction tombe au niveau des magazines pour adolescents, la maquette est puérile, le contenu est extrêmement pauvre (quelques tests et avant-premières prévisibles, jamais de reportages). Pour ne rien arranger, la part consacrée aux consoles augmente (avec des couvertures à l'avenant) au détriment des micros. Computer & Video Games conservera pourtant une grande popularité outre-Manche, comme le prouve le succès de ses trophées, les Golden Joysticks. Le magazine s'est arrêté en 2004, mais les Golden Joysticks sont toujours décernés chaque année.

Pour en savoir plus