PC FORMAT

114 numéros recensésPuce 1991 2015PuceRoyaume-Uni
Future Publishing avait déjà Amiga Format, ST Format et Commodore Format, il était inévitable que l'on verrait bientôt un PC Format, né tout juste un an après son concurrent PC Review. Il est néanmoins sensiblement différent de ses deux frères : là où Amiga Format et ST Format sont des magazines pour utilisateurs d'Amiga et de ST, et traitent donc principalement de publication ou de création assistée par ordinateur, PC Format se revendique "magazine de loisirs sur PC". Les jeux se taillent donc la part du lion, hormis les bancs d'essai de matériel, quelques articles sur la création graphique et musicale et l'édition vidéo, et la rubrique shareware qui aborde aussi les logiciels utilitaires. Composée au départ de rédacteurs d'ACE et Amiga Format, l'équipe a souvent la dent dure, les notes ne sont pas tendres. PC Format contient aussi des articles parfois originaux, comme le contenu des boîtes de jeux ou les meilleurs jeux en CGA, et dresse chaque mois à partir de 1993 le portrait d'une personnalité, sans chercher forcément parmi les plus médiatisées. Bref, PC Format est globalement plus intéressant que PC Review, et le dépasse rapidement en nombre de numéros écoulés - plus de 60000 par mois en 1993. A la fin de l'année, Future Publishing lance PC Gamer (jeux), puis CD-ROM Today (multimédia, jeux, logiciels culturels et éducatifs), PC Answers (grand public), PC Guide... Au milieu de cette offre pléthorique, PC Format est une sorte de compromis, avec pas mal de tests de jeux, de hardware, des pages sur le graphisme, la programmation et le web, un peu de shareware et de CD-ROMs culturels, un dossier sur le multimédia, des interviews de personnalités dont le lien avec la micro-informatique est parfois flou (Brian Eno, par exemple)... Et comme si cela ne suffisait pas, au printemps 1996, Future Publishing acquiert PC Review, le principal concurrent de PC Format !

Le contenu de certaines des disquettes offertes avec le magazine a été archivé sur le site de Neil Black.

Pour en savoir plus