CEDIC-NATHAN

1979 1986PuceFrance
Il est très difficile de dater le début et la fin de Cedic-Nathan.En 1986, Cedic a racheté VIFI, mais les publications papier et les logiciels sont édités sous le label Cedic-Nathan jusqu'en 1988-1989.

Et si les logiciels n'arrivent qu'à partir de 1984-1985 (MO5, TO7, C64), on retrouve des traces d'édition papier dès 1978.

De façon informelle, on peut donc dater cet éditeur de 1979 à 1986. Puis Cedic-Nathan a changé de nom et de locaux pour se nommer Nathan Logiciels.

Cedic-Nathan a connu son essor à l'occasion du lancement du plan "Informatique pour Tous" en 1985. Il s'agissait de former des milliers d'enseignants aux rudiments de l'informatique, et d'équiper les écoles avec 120 000 postes flambants neufs de chez Thomson.
Si l'on comprend la stratégie (privilégier l'industrie nationale et remplir les carnets de commandes de l'entreprise fraîchement nationalisée) du gouvernement Fabius, on sait aussi que le choix d'Apple eût probablement permis un vrai succès de ce plan.

De son côté, Cedic-Nathan a accompagné cette réforme et a édité des dizaines de logiciels éducatifs dont la plupart sont destinés aux ordinateurs Thomson ou Commodore.La demande française semblait aller vers Amstrad, le Plan IPT allait inévitablement s'essouffler, et la cohabitation allait couper les subsides dont avaient besoin les entreprises qui s'étaient lancées dans l'informatisation de l'éducation.
En 1986, Cedic-Nathan se restructure et prend le nom de Nathan Logiciels (rachat des éditions PSI notamment, ce qui marque la stratégie clairement favorable au multimédia).
Jean-Jacques Nathan quitte la Direction de Nathan, et Bertrand Eveno se charge de restructurer la vieille maison.
Mais de nombreux titres réédités ou lancés après 1986 sont encore estampillés "Cedic-Nathan".

La société était localisée à Paris :
6-10 Boulevard Jourdan
75014 Paris

Jeux (5)

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.