DIGITAL REALITY

1993PuceHongrie Budapest (voir sur l'atlas)
Autres noms : Amnesty Design
Développeur hongrois basé à Budapest (1993). Digital Reality est le
nouveau nom de la société hongroise [cie_234,Amnesty
Design], à qui l'on doit Reunion. L'objectif de la société est
double : produire des titres de qualité, mais aussi offrir des services
en développement.

Les premiers jeux du studio sont très axés stratégie spatiale :
Imperium Galactica, suivi par Imperium Galactica II
et au lieu de sortir un troisième opus, Digital Reality lance un nouveau
titre, parce qu'ajoutant des fonctionnalités multi-joueurs au jeu,
ainsi qu'un nouveau moteur de combats permettant des gérer des batailles
terrestres et/ou spatiales en simultané. Ce nouveau jeu, basé sur le "Walker Engine",
un nouveau moteur tout neuf, c'est Haegemonia. Mais la réalité
est peut-être toute autre : Digital Reality a perdu la licence Imperium Galactica
au profit de son éditeur américain GT Interactive, qui confie sa
descendance à d'autres hongrois. Effectivement, [cie_0,Philos
Laboratories] sera un temps pressenti, mais le titre échoira in fine
à Mithis.

Après avoir ainsi "perdu" son éditeur américain, c'est [cie_1025,Wanadoo
Edition] qui se chargera d'Haegemonia, quant à ses titres
suivants, des jeux de stratégie en temps réel prenant place en pleine
Seconde Guerre Mondiale ( Desert Rats vs. Afrika Korp et
D-Day), c'est Monte Cristo Multimedia qui s'y collera.

Depuis 2008, la société est devenue un éditeur en ligne pour logiciels
dématérialisés (pour navigateurs Web, téléphones cellulaires, etc...) et développe aussi des jeux pour ces nouveaux supports.

Pour en savoir plus

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.