Fighter Bomber
Titre américain
Strike Aces
Titre provisoire
Bomber
Année
1990 (Sortie FR)
Développement
Edition (Europe)
Edition (Etats-Unis)
Distribution (France)
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
487 votes


titre Présentation

«Fighter Bomber» était le gros concurrent de «F-15 Strike Eagle II» en 1990, et il avait de bons arguments pour se hisser au top des simulateurs de vol sur micro. Tout d'abord, alors que la plupart des simulateurs ne proposait qu'un seul modèle d'avion à piloter et l'envoyait dans des pays exotiques pour casser de l'armée locale, «Fighter Bomber» propose 7 modèles d'avions de divers pays et situe les combats au nord des Etats-Unis. Il n'y a pas de trame scénaristique, ce qui n'est pas plus mal : les combats se suffisent à eux-même.

Après avoir choisi votre pilote et son avion, vous aurez 16 missions à remplir dans un ordre précis. Avant cela, un mode entraînement donne accès à plusieurs séquences de prise en main : survol, bombardement, ravitaillement en plein vol... Ensuite, vous pourrez affronter les missions l'une après l'autre, et c'est là que «Fighter Bomber» devient intéressant : chaque avion a son cockpit, ses caractéristiques, ses qualités et défauts, et une mission relativement facile avec tel modèle pourra être beaucoup plus délicate avec tel autre. Il faudra donc du temps pour terminer le jeu avec les 7 avions, sachant qu'on peut aussi choisir le modèle des avions ennemis (qui ne sont pas les mêmes que ceux du joueur). Et si cela ne suffit pas, il reste le dernier point fort de «Fighter Bomber» : l'éditeur de missions, qui permet d'échanger ses scénarios entre amis.

Pour un jeu de 1990, «Fighter Bomber» s'en tire très bien. Il gère les modes graphiques CGA, EGA et VGA, et dans ce dernier cas les couleurs sont bien choisies et les détails assez nombreux. On peut notamment survoler le mont Rushmore, qui est très bien modélisé malgré le petit nombre de polygones utilisés. L'animation est fluide, mais il fallait un PC 386 pour en profiter pleinement, ce qui était cher à l'époque. Le son est lui plus rudimentaire, les cartes sons ne sont pas reconnues, tout passe par le haut-parleur interne. La variété des appareils et l'éditeur de missions font de «Fighter Bomber» un simulateur de vol très plaisant, simple et bien fait, mais évidemment bien moins riche que ses nombreux successeurs.


titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier BOMBER.EXE. INSTALL.EXE permet de choisir la résolution graphique.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure