Men in Black
Année
1997 (Sortie FR)
Genre
Développement
Systèmes
systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
405 votes


titre Présentation

Deuxième plus gros succès au box-office américain de l'année 1997 (loin derrière "Titanic", devant "Jurassic Park 2"), "Men in Black" était un candidat parfait à une adaptation en jeu vidéo (plus que "Titanic" en tout cas). Ocean n'étant plus là, c'est Gigawatt Studio qui l'a développée et Gremlin qui l'a éditée en Europe. Dans la forme, rien de neuf, «Men in Black» est fortement influencé par «Resident Evil» et «Bioforge», et il prend des libertés avec le scénario du film et en combinant action et aventure de façon assez déséquilibrée. La première partie est assez proche de celle du film : le personnage interprété par Will Smith poursuit un extraterrestre dans les ruelles et les appartements de New York. Cette partie est orientée action (il y a tout de même une bombe à désamorcer). Une fois engagé dans l'organisation, changement de décor. On peut incarner n'importe lequel des trois "Men in Black" du film. Une fois passées les séances d'entraînement au tir, on aura accès à des missions inédites qui nous mèneront en Arctique ou en Amazonie. Là, on trouvera davantage de casse-têtes à résoudre, mais aussi des extraterrestres de tailles diverses qui attaquent souvent par surprise.

Les fans du film risquent d'être désorientés par cette adaptation. A première vue, les personnages ont été bien modélisés, et on retrouve les armes d'origine. Pourtant, certains intermèdes et quelques écrans ont un look de bande dessinée colorée - très éloigné du comic fort confidentiel qui a inspiré le film. De plus, l'humour du film a disparu, les doubleurs ne sont pas les mêmes et les répliques tombent à plat. Le ton est plus sombre, et quand je dis "sombre", c'est surtout au premier degré. En effet, hors de l'organisation, les graphismes présentent des scènes peu ou mal éclairées, sans doute pour rendre les attaques d'aliens plus angoissantes. La plupart du temps, on ne distingue pas grand-chose. Cela ne rend pas «Men in Black» plus inquiétant qu'un «Resident Evil» ou un «Silent Hill», ça ne fait que gâcher le plaisir de jouer. L'action est parfois confuse, et il n'est pas possible de redéfinir les touches utiles du clavier. Enfin, la durée de vie n'est pas énorme. "Men in Black" était presque le "Ghostbusters" des années 90; Gigawatt Studio aurait pu creuser et approfondir l'univers du film et en tirer un jeu excellent. Hélas, «Men in Black» est un programme sans grande originalité ni personnalité, qui ne laissera pas de grands souvenirs.


titre Lancement

«Men in Black» fonctionne sans problème sous VirtualPC + Windows 98, ainsi que sous Windows XP.

Pour lancer la démo, installez le jeu avec MIBDEMO.EXE. Dans le répertoire d'installation choisi, lancez le jeu avec le fichier du même nom en mode compatibilité Windows 98 + Couleur réduite à 65536 et si vous avez des problèmes d'affichage en résolution limitée à 640*480.




titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure